Comment réussir ses études

Rythme de travail, notes, matières préférées, qualités pour réussir : Meriem, qui continue ses études à l’IUT, fait le tour de la question. Elle en a encore pour quelques années ! Mais les perspectives de carrière lui donnent l’énergie nécessaire. C’est ce qu’elle explique à Hakim.

Transcription
H: Hakim / M: Meriem

H : Niveau emploi du temps, ça se passe (1) ou… ?
M : Non, pas du tout ! Franchement, l’emploi du temps, il change toutes les semaines. Regarde, la preuve (2), là, j’ai mon emploi du temps sur moi (3), là. Là, c’est mes deux semaines de vacances. Beaucoup de travail, beaucoup de… Bah en fait, c’est comme au lycée, quoi. C’est même pire que… qu’au lycée !
H : Pour devenir quelqu’un, il faut faire des efforts !
M : C’est ça, c’est ça. Bah là, il me reste trois ans.
H : Trois ans, ça va !
M : Ça va. Franchement, ça va. En fait, il faut juste travailler, quoi, c’est tout. Tu te dis que plus tard, après, tu auras une belle vie, quoi.
H : C’est exactement ce qu’il faut penser pour progresser, déjà. Et quelles sont tes matières (4) préférées?
M : Contrôle de gestion, plus tout ce qui est mathématiques financières aussi. Et l’anglais, c’est important .
H : Ça consiste en quoi, contrôle de gestion ?
M : Le contrôle de gestion, en fait, c’est quand tu analyses le bilan de la société (5). En fait, c’est toi qui consolides le budget de l’entreprise. C’est toi qui vois si, par exemple, il y a des matières premières à acheter, tous les frais qui doivent être engagés. C’est toi qui contrôles tout les budgets. Et c’est pour les grandes structures (6). Les petites structures, elles peuvent s’en passer (7). Dis-toi que plus la structure est grande, plus elle est complexe et plus tu as besoin de personnes derrière.
H : Est-ce que vous avez de l’économie boursière ?
M : Exact. Bah en fait, là, il y a… On va… En mars, il y a un jeu boursier qui va ouvrir. C’est organisé par madame Crouzet et on doit faire un dossier (8) et tout. Ce sera avec la bourse, le CAC 40 (9) .
H : Le CAC 40 ! Intéressant. Ça paraît assez technique, quand même. Quels sont les points forts à avoir pour pouvoir progresser dans ce DUT ?
M : Les points forts, c’est, déjà, il faut être régulier dans son travail, parce que c’est en contrôle continu (10). Il y a des partiels (11) presque toutes les semaines. Ensuite, il faut être assidu (12), parce que les absences, ça compte (13). Même si il y a des cours en amphi, il faut pas les oublier (14), parce que ces cours en amphi sont important pour travailler. Après, je dirais la ponctualité aussi, parce qu’ils attendent que tu sois professionnel, ils te notent même là-dessus. Il y a des notes de savoir-être. Aussi le style… Pas le style, mais l’habillement, ça a quelque chose (15). Quand tu as des entretiens, il faut que tu sois professionnel. Ils te forment pour plus tard que tu aies… que tu fasses des grandes études. Et tous ceux qui viennent nous voir et qui sortent de ce DUT, aujourd’hui, ils sont cadres (16) d’entreprises, tout ça.

Des explications
1. ça se passe… : il faudrait demander : ça se passe bien ?, c’est-à-dire : Est-ce que tout va bien ?
2. La preuve : On dit souvent : La preuve, c’est que… quand on parle de quelque chose qui prouve ce qu’on vient de dire. Par exemple : Il est timide. La preuve, c’est qu’il n’ose pas prendre la parole devant tout le monde.
3. Sur moi : avec moi. Par exemple : Je n’ai pas ma carte d’identité sur moi aujourd’hui. J’ai oublié mon portefeuille ! / Il n’a jamais d’argent sur lui. Il paie tout par carte.
4. Les matières : pendant les études, ce sont les différents cours qu’on suit.
5. Une société : une entreprise
6. les grandes structures : les grandes organisations
7. se passer de quelque chose : ne pas avoir besoin de quelque chose et donc faire sans
8. un dossier : sur un sujet donné, on rassemble des documents et les résultats de recherche, qui constituent un dossier.
9. Le CAC 40 : le principal indice boursier de la Bourse de Paris.
10. Le contrôle continu : les étudiants sont évalués tout au long du semestre, grâce à plusieurs tests dans chaque matière. Ils ne sont pas en examen final.
11. Un partiel : ce terme est devenu simplement synonyme de test pour les étudiants d’aujourd’hui. A l’origine, il y avait un examen final (portant sur tout le programme) et des partiels avant, c’est-à-dire des tests qui ne portaient que sur une partie du programme.
12. Être assidu : être présent en cours tout le temps. L’assiduité est obligatoire dans le système actuel. (contrairement à avant où un étudiant pouvait venir seulement aux examens.)
13. ça compte : Meriem veut dire que le nombre d’absences a un impact sur les notes des étudiants. Il y a des pénalités si on est absentéiste.
14. Les cours d’amphi : ils rassemblent tous les étudiants ensemble. Donc les professeurs ne peuvent pas faire l’appel, contrairement à ce qui se passe en TD (en groupe). Résultat, certains étudiants sèchent les amphis et ont ensuite beaucoup de mal à suivre.
15. Ça a quelque chose : il faudrait dire : ça a une importance.
16. Un cadre : quelqu’un qui a des responsabilités et des fonctions d’encadrement dans une entreprise.

Pour juste écouter cette conversation :
Comment réussir ses études – France Bienvenue

Dans le système français, les notes obtenues aux examens sont essentielles.
Tout est évalué. Certains disent que c’est trop et que les étudiants ne travaillent que pour les notes.
Est-ce la même chose dans votre pays ? Racontez-nous.

A la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s