Si on jouait aux cartes !

Rabab nous emmène à nouveau faire un petit tour dans Marseille.
Au programme, gourmandises et… partie de cartes !

Transcription

Du coup, ça, c’est la partie 2, on est au Labo Sucré. Un nouveau concept, avec plein de pâtisseries. Il y a aussi des boissons chaudes, des milkshakes, des jus, des cocktails. Celui-ci… Notre préféré !
Nous avons ici un Exotic, un tiramisu framboise, une tarte au citron meringuée et un tiramisu framboise. Et un Galawa Beach. Un Galawa Beach, c’est un jus… un cocktail à base de fraises, litchis et eau de coco. Il est vraiment incroyable. Bon appétit ! 😋

Voilà, on s’apprête à (1) jouer aux cartes. En fait, nous, nos cartes – je ne sais pas si vous avez exactement les mêmes – mais nous, c’est des cartes avec… En fait, elles ont des significations. On peut jouer en fonction (2), voilà, soit des chiffres ou soit (3) directement avec les formes. Carré, trèfle, pique… enfin (4) carreau, trèfle, pique, cœur.

Et exemple (5) ici, il faut soit que j’aie du carreau, soit que j’aie un 6. Du coup, j’en ai pas (6). Vas-y (7), Soifia. On va vous montrer un peu la partie (8), comment elle se déroule (9). Ah oui, et du coup ici, j’en ai plusieurs. Ici, j’ai posé un 3 de carreau et du coup, je peux poser aussi un 3 de cœur et un 3 de… directement de trèfle, parce que du coup, c’est des 3. Du moment où en fait, il y a les mêmes chiffres, et bah du coup, je peux les poser directement. Je peux même en poser quatre directement.

Alors voilà, vu que c’était du trèfle, alors, elle avait un 4 de trèfle, un 4 de cœur et un 4 de carreau, du coup, c’est à moi de jouer en carreau. Vu qu’on est deux, en fait, cette carte, le 7 signifie un saut de tour, donc ça veut dire que je saute son tour (10), c’est encore à moi. Celui-là, il permet de changer de sens, mais vu qu’on est deux, du coup, elle ne peut pas jouer. Du coup, c’est à moi encore de jouer, vu que, voilà, c’était un valet, caractérisé par la lettre V. J’en ai un autre, donc je pose ça. Et puis ensuite, le 8, c’est quand, exemple, on veut changer de signe. Donc du coup, moi, je pose un 8 puisqu’il me reste une carte de cœur et du coup, je vais dire « carte », parce qu’il me reste plus qu’une carte et je vais dire « en cœur ».

Du coup, maintenant, c’est à Soifia de jouer.
Elle est maligne (11) ! Alors là, elle vient de me poser le joker et le joker signifie qu’elle doit… En gros (12), elle change de signe et je dois piocher (13) quatre cartes. Donc du coup, je n’ai plus de cartes. Elle va me rattraper (14). OK, elle m’a gagné (15) ! Voilà. Elle a posé un valet et vu qu’on est deux, donc c’était encore à elle de jouer, en trèfle et elle en avait trois, ce sont des doubles. Donc elle m’a gagné ! Félicitation !

Des explications

  1. s’apprêter à faire quelque chose : être prêt à faire quelque chose. Cela signifie qu’on va commencer.
  2. en fonction de : en se référant à
  3. soit… soit… : cette construction permet de montrer les choix, les possibilités qu’on a
  4. enfin : ici, cet adverbe sert à corriger ce qu’on vient de dire. Rabab a dit « carré » mais elle voulait dire « carreau ».
  5. exemple : l’expression entière, c’est par exemple. Mais familièrement, on peut dire juste « exemple ».
  6. j’en ai pas = je n’en ai pas (style oral et familier)
  7. Vas-y : c’est ce qu’on dit à quelqu’un pour lui indiquer que c’est à lui ou à elle de faire quelque chose, pour lui dire qu’il / elle peut commencer.
  8. une partie : terme utilisé quand on joue aux cartes. C’est différent de: un jeu de cartes, qui est en fait le paquet complet de cartes.
  9. se dérouler : se passer
  10. sauter le tour de quelqu’un : la personne ne peut donc pas jouer.
  11. maligne : c’est le féminin de « malin », qui signifie ici rusé, astucieux. Soifia a bien joué !
  12. en gros : pour résumer / pour simplifier
  13. piocher des cartes : prendre une carte dans le paquet et l’ajouter à son jeu
  14. rattraper : dans un jeu, cela signifie qu’on ne perd plus, qu’on va faire aussi bien que l’adversaire.
  15. Elle m’a gagné : façon familière de dire « elle a gagné et j’ai perdu ».

Quelques détails sur le mot « jeu »:
un jeu de cartes : c’est soit le jeu, avec ses règles, soit l’ensemble des cartes, le paquet de cartes nécessaire pour jouer.
J’ai du jeu / Je n’ai pas de jeu / J’ai un bon jeu / J’ai un mauvais jeu : cela signifie qu’on a des bonnes cartes ou au contraire des mauvaises cartes.
– L’expression C’est pas du jeu, signifie que ce n’est pas juste, que la personne triche. On peut l’employer pendant une partie ou dans d’autres situations quand on estime que quelqu’un ne fait pas comme il faut.

Et vous, qu’en dites-vous ?
– Est-ce que vous aimez jouer aux cartes ?
– Est-ce que vous êtes bon ou mauvais perdant ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s