Pour mieux se connaître

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, nous retrouvons Alexane et Rizlane qui nous parlent d’un livre que Rizlane a lu : Les cinq blessures, de Lise Bourbeau.
Si vous êtes intéressé par la psychologie et le développement personnel, cet enregistrement est fait pour vous !

Transcription
R: Rizlane / A: Alexane

A : Donc aujourd’hui, on va parler d’un livre : ça s’appelle Les cinq blessures. Est-ce que tu peux m’en dire plus ?
R : Les cinq blessures, c’est un livre de Lise Bourbeau, qui parle de psychologie et de développement personnel. Ce qu’elle dit dans ce livre, c’est qu’on a tous cinq blessures. Donc  le rejet, la trahison, l’abandon, l’humiliation et l’injustice. Et afin de se protéger de ces cinq blessures, on a des masques. Donc  le fuyant, le contrôlant, le dépendant, le masochiste et le rigide.
A : D’accord.
R : Donc en fait, ces masques sont créés, en fait, par notre ego pour nous protéger de ces blessures par rapport à notre environnement.
A : D’accord.
R : Par exemple, un enfant qui a été rejeté étant (1) plus jeune, plus tard, il va fuir certaines situations afin d’éviter qu’on le rejette.
A : D’accord.
R : Donc en fait, c’est une façon de se protéger. Mais au final, il brise certaines relations qu’il pourrait créer.
A : D’accord.
R : Et en fait, ce qui est triste, c’est que souvent les personnes qui vont vers eux sont souvent des personnes, en fait, qui leur veulent que du bien (2). Mais comme ces blessures ne sont pas guéries, bah en fait…
A : Ils vont penser le contraire.
R : Exactement. Donc par exemple, c’est comme si on était blessé à la main et que… Donc du coup, on est blessé à la main, c’est la blessure, et qu’on va porter un ma[…]… un gant par-dessus pour faire comme si, bah tout allait bien, etc., donc ça, c’est le masque. Et en fait, une fois que la personne… une autre personne voudra être là, nous apporter de l’amour, etc., elle va nous prendre cette main. Mais sauf que, vu qu’il y a encore la blessure, bah ça fait mal et du coup, la personne, naturellement, elle retire sa main et dit aïe (3) ! Et du coup, elle fait en sorte de fuir parce qu’en fait, la blessure, elle est encore (4) là, alors que, au final, la personne qui est rentrée dans sa vie ne lui veut pas de mal.
A : Oui, … ne lui veut que du bien.
R : C’est ça, exactement. Mais sauf que la blessure, elle est pas guérie. Donc en fait, dans ce livre, elle nous accompagne, en fait, à guérir ces blessures-là, qui sont créées depuis l’enfance. Et en fait, on a tous, en fait, ces cinq blessures, après, à des degrés différents (5).
A : D’accord.
R : Voilà.
A : Et donc ça fait longtemps que tu t’intéresses à (6) la psychologie, à ces livres-là ?
R : Donc ça fait maintenant un an…
A : Ouais.
R : … vraiment où je commence à lire pal mal de livres par rapport à ça, parce que je trouve ça intéressant.
A : D’accord. Bon bah merci en tout cas d’avoir développé sur ce livre et à bientôt !
R : A bientôt, au revoir.

Des explications :
1. étant plus jeune : c’est une autre façon de dire : quand il était plus jeune
2. vouloir du bien à quelqu’un : être très bienveillant vis-à-vis de quelqu’un. L’inverse est possible aussi : vouloir du mal à quelqu’un
3. Aïe ! : On utilise cette onomatopée quand quelque chose nous fait mal physiquement. On peut l’employer au sens figuré aussi, quand quelqu’un dit ou fait quelque chose qui ne va pas, quand on sent que des problèmes peuvent surgir. (Et souvent, on répéte ce mot 3 fois!) Par exemple :
– Il a perdu son passeport !
– Aïe, aïe, aïe ! Ça risque d’être compliqué pour en faire refaire un rapidement.
(Il faut prononcer les 3 « aïe » très vite, très liés.)
4. elle est encore là : on dit aussi Elle est toujours là.
5. À des degrés différents : avec plus ou moins d’intensité, de façon plus ou moins marquée
6. s’intéresser à quelque chose : c’est plus fréquent d’utiliser cette forme pronominale que la voix passive (Je suis intéressée par…), correcte mais qui paraît plus lourde. (Et c’est bizarre de dire : J’ai de l’intérêt pour…/ J’ai beaucoup d’intérêt pour…, comme disent parfois certains étrangers. )

A propos des Cinq blessures – France Bienvenue

Les avis sur ce livre sont très variés. Si vous avez envie de savoir ce qu’en ont pensé d’autres lecteurs, vous pouvez cliquer ici.

Et vous, qu’en pensez-vous ?
– Vous appuyez-vous sur des livres de développement personnel (ou des sites) pour mieux vous comprendre et comprendre les autres ?
– Avez-vous des recommandations de lecture à nous faire dans ce domaine ?

A la semaine prochaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s