Une nouvelle passion à 40 ans

Aujourd’hui, nous retrouvons Bruno, le père d’Elisa, qui nous parle de sa passion pour la guitare. Une passion qui lui est venue assez tard dans sa vie mais qui continue de le suivre depuis près de dix ans.

Transcription
E: Elisa / B: Bruno

E : Bonjour, c’est Elisa ! Aujourd’hui, on se retrouve avec mon père, Bruno, pour parler de sa passion pour la musique. Du coup, papa, quel instrument tu joues (1) ?
B : Je joue de la guitare.
E : Depuis combien de temps ?
B : Ça fait une dizaine d’années maintenant.
E : C’est vrai ? Si longtemps ?
B : J’ai acheté ma première guitare pour mes quarante ans.

E : Qu’est-ce qui t’a donné envie d’en jouer, puisque commencer à 40 ans, c’est pas… pas commun (2).
B : J’ai toujours eu envie de jouer d’un instrument de musique. D’abord, j’aurais aimé jouer de la trompette mais c’est un peu trop bruyant et c’est un peu plus compliqué. Et les guitares me semblaient être l’instrument le plus accessible. Et voilà, à 40 ans, je me suis dit : « Qu’est-ce que je vais faire ? Et bah tiens, je vais jouer de la guitare. »
E : La trompette !
B : Au départ, de la trompette, ouais, j’aurais adoré la trompette. C’est un instrument que j’adore.
E : Je savais même pas !
B : Eh bah tu vois !
E : C’est quel style de musique que tu joues le plus ? et que tu préfères jouer ?
B : Je joue du pop-rock, musique qui va des grands classiques (3) des années 70, de Pink Floyd, années 80-90 d’ailleurs, c’est très… U2, voilà, pop-folk essentiellement. Et c’est vrai que j’ai pas énormément évolué sur les vingt dernières années question musique (4). Je connais pas très bien les… les musiques modernes.
E : Si, attends, tu connais « Despacito » qui est sorti en 2019. C’est bien, déjà !
B : Je la connais mais je la joue pas.
E : Alors, quelle est la musique que tu préfères jouer ?
B : J’ai pas de musique que je préfère jouer… En fait, j’aime jouer avec le groupe parce que c’est un bon moment de détente et de partage, c’est un bon exutoire (5). C‘est un moment où tu te détends et tu fais quelque chose avec plusieurs autres personnes, tu crées quelque chose. Après, j’aime pas toutes les musiques qu’on joue, que nous jouons, mais j’aime jouer en groupe.
E : Oui, parce que tu fais partie d’un groupe de musique où tu joues de la guitare.
B : Voilà.
E : Il faut préciser (6). Et du coup, juste tu préfères jouer avec ton groupe, c’est ça ? Et… Mais tu aimes quand même jouer jouer seul ou… ?
B : J’aime jouer seul parce que je progresse et que c’est du travail et que ça permet d’améliorer la technique. Mais le moment le plus intéressant est quand tu joues en groupe et que tu vois le résultat final. Mais oui, jouer seul, c’est intéressant parce que ça te fait progresser et travailler.
E : Ok. Est-ce que, même si tu as pas de musique que tu préfères jouer, il y a une musique que, vraiment, tu en as marre (7) de jouer ou que tu n’aimes pas du tout jouer ?
B : Je dirais, oui, il y en a une, il y a « Creep ». Ça fait tellement longtemps qu’on la joue. C’est la première musique qu’on a jouée. Ça fait dix ans qu’on la joue. A un moment (8), il y en a un peu marre ! (7)
E : Quelle est la musique qui a été le (9) plus dur à apprendre pour toi ?
B : En fait, il y a pas de musique plus dure à apprendre. Je me suis… Comme on est dans un groupe et on se partage les rôles, je fais toute la partie rythmique et l’autre guitariste du groupe fait la partie solo. Donc maintenant, je maîtrise plutôt bien la partie rythmique mais c’est vrai que je… Tout ce qui est solo, je ne le travaille pas assez et c’est ça qui est pour moi compliqué au niveau de (10) la guitare. Il faudrait que je me mette à travailler beaucoup plus pour pouvoir m’améliorer.
E : Mais sinon, tu as pas de musique où genre (11), vraiment tu as galéré (12) pendant des mois parce que tu arrivais pas à l’apprendre ?
B : Toutes.
E : Toutes ? Surtout « Roxane » !
B : Non, « Roxane », ça va, ça va, ça passe de mieux en mieux (13). Mais « Roxane », ça a été un peu compliqué au départ.
E : Ouais, elle est compliquée à apprendre. Et quelle est la musique où vraiment, en deux secondes, tu l’as apprise et c’était hyper simple ?
B : « What’s up », Blondie.
E : Ah ouais ?
B : Pas Blondie, pardon, « What’s up » de 4 Non Blondes.
E : Moi, tu vois, c’est pas ça, là, que j’aurais dit ! (14)
B : Ouais, c’est vrai.
E : « Seven Nation Army »
B : « Seven Nation Army », oui, c’est aussi simple mais « What’s Up » de 4 Non Blondes, c’est trois accords qui tournent en boucle (15), donc c’est très simple.
E : Ça va (16). Est-ce que tu as quelque chose à rajouter encore ?
B : Non, ça m’a fait très plaisir de faire ce… cette interview avec toi.
E : Ah, tant mieux !

Voici juste la conversation enregistrée :

Des explications :

  1. quel instrument tu joues : normalement, on dit qu’on joue d’un instrument, donc la question serait : De quel instrument tu joues ? (A l’oral, c’est plus souple et ça ne choque personne d’entendre ou de dire ça.)
  2. commun : ordinaire
  3. les grands classiques : les musiques, les chansons qui durent, qu’on entend toujours, même des années après, pour leurs qualités.
  4. question musique : en ce qui concerne la musique
  5. un exutoire : quelque chose qui permet de se débarrasser d’un besoin ou de quelque chose de difficile. Par exemple, on décrit souvent le fait de pratiquer un sport comme un exutoire à une vie stressante au travail.
  6. préciser : donner davantage de détails. Il faut préciser signifie qu’on va apporter des informations supplémentaires qui sont importantes.
  7. en avoir marre de faire quelque chose : en avoir assez de faire quelque chose ( style un peu plus familier). On dit souvent : (Il) y en a marre ! quand on ne supporte plus une situation.
  8. A un moment : il arrive un moment où…
  9. le plus dur : normalement, il vaudrait mieux dire : la musique la plus dure, pour accorder au féminin
  10. au niveau de : en ce qui concerne
  11. genre : c’est à peu près l’équivalent de « par exemple ». « Genre » a tendance à être employé, notamment par les jeunes, un peu partout à l’oral. C’est devenu un tic de langage.
  12. galérer : avoir vraiment beaucoup de mal, de difficulté à faire quelque chose. (style oral, familier)
  13. ça passe de mieux en mieux : ça devient de plus en plus facile à jouer.
  14. C’est pas ce que j’aurais dit ! : Elisa exprime sa surprise, elle ne s’attendait pas à cette réponse.
  15. tourner en boucle : rejouer sans arrêt la même chose
  16. ça va : ici, c’est comme si Elisa disait par exemple D’accord ou OK.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?
– Jouez-vous d’un instrument de musique ?
– Si c’est le cas, à quel âge avez-vous commencé ? Pensez-vous qu’il n’est jamais trop tard ?
– Est-ce qu’il y a des activités que vous rêvez de faire un jour ?

Et si cette publication vous a plu, vous pouvez nous le dire ici !

A la semaine prochaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s