Un après-midi de liberté

Ce qu’il y a de bien dans la vie d’étudiant, c’est que parfois, la journée ne se déroule pas comme prévu.
Eh oui, il arrive qu’un cours soit annulé et reporté au dernier moment. Pour Wafa, c’était la bonne surprise du jour ! Juste avant de quitter l’IUT, elle nous a raconté ce qu’elle allait faire de son après-midi libre.

Transcription
W: Wafa / A: Anne

A: Alors bonjour Wafa.
W: Bonjour.
A: Ça va ? Vous êtes… Vous n’avez pas trop faim, là, parce que c’est l’heure du déjeuner !
W: Si, un peu quand même, hein. Midi…
A: Oui ? Ça commence à gargouiller ? (1)
W: Oui, là, ça commence. Depuis 11 heures…
A: D’accord. Mais d’après ce que j’ai compris, vous n’avez pas cours cet après-midi ?
W: Non, on n’a pas cours. Enfin, la prof d’économie, elle est pas là. Du coup…
A: Bonne surprise ?
W: Oui, très bonne surprise !
A: C’est bien, ça !
W: De bon matin, oui ! (2)
A: Oui, oui. Parce que normalement, vous finissiez à quelle heure ?
W: A 15h30 normalement.
A: Bon, bah c’est bien alors !
W: Mais l’autre groupe, ils finissent à 17h30.
A: Oh, les pauvres !
W: Ils sont malchanceux aujourd’hui ! (3)
A: Eh oui, effectivement (4). Donc qu’est-ce que vous allez faire de votre après-midi ? Vous balader (5) à Marseille ?
W: Là, oui, je pense aller me balader puisqu’il fait beau aujourd’hui. Bon, il fait un peu froid quand même (6), mais bon…
A: Il y a un peu de vent, oui.
W: Les magasins, ils sont ouverts. Donc pourquoi pas aller faire un tour. (7)
A: C’est vrai. Vous avez des choses à vous acheter ou c’est juste pour regarder ?
W: C’est… Là, c’est juste pour regarder. Mais bon, on verra si je… S’il y a quelque chose qui me plaît, pourquoi pas !
A: Oui. Vous voulez dire par exemple des vêtements, des chaussures… Vous aimez bien ?
W: Oui, oui. Franchement, je préfère… Bon, je préfère les chaussures mais… Enfin, la plupart du temps, je regarde plus les chaussures, mais bon là, les…
A: Vous en avez beaucoup ?
W: Oui !
A: D’accord !
W: J’en ai beaucoup.
A: Oui ? Vous aimez bien changer et vous craquez (8) facilement…
W: Oui, franchement, je craque facilement, surtout sur les chaussures.
A: Bon, donc c’est pas très bon de ne pas avoir cours cet après-midi !
W: Oui, voilà, c’est pas bon. Pour ma carte bancaire, c’est pas bon !
A: Qui est-ce qui paye ? C’est vous ?
W: Oui, c’est moi.
A: Oui. Bon. Donc il vaut mieux avoir cours !
W: Oui !
A: On fait pas de dépenses inutiles, c’est ça !
W: Oui, voilà, on fait pas de dépenses inutiles.
A: Et donc vous allez aller vous balader à Marseille. Vous aimez bien Marseille ?
W: Oui, j’aime bien Marseille.
A: C’est votre ville ?
W: Oui, c’est ma ville et… Bon, ça dépend le temps (9) qu’il fait aussi. S’il fait pas très beau, il y a pas grand chose à faire, c’est ça qui est dommage (10), à part les magasins, toujours. Mais… Bon, quand il fait beau, il y a beaucoup de choses à faire, par exemple, bon, le Mucem aussi, c’est très intéressant.
A: C’est vrai que c’est bien, hein, cet endroit, maintenant.
W: C’est très intéressant. Il y a aussi aller se balader au Prado aussi. C’est très beau là-bas.
A: Ah oui ! Racontez-moi un peu, parce que moi, j’y vais pas tellement là-bas.
W: Là-bas, en fait, c’est… Bon il y a… C’est une longue plage.
A: Ah oui ! Vous voulez dire les plages du Prado, oui, d’accord.
W: Les plages du Prado et le parc Chanot aussi. Au parc Chanot, il y a… enfin, franchement, c’est très intéressant là-bas. Moi j’aime bien.
A: Et l’été, vous allez vous baigner là-bas ou pas ?
W: Là, l’été, les plages… j’aime pas du tout là-bas, parce qu’il y a trop de monde. C’est… C’est trop… Enfin, c’est pas possible. Donc je préfère plutôt les petites plages en dehors de Marseille et tout ça. Après, il faut avoir la voiture mais…
A: Oui, c’est ça, c’est pas très accessible.
W: Mais sinon, c’est plus intéressant, les petites plages que les grandes plages, il y a trop de monde. En fait, on n’est pas très à l’aise, on n’est pas tranquille. Du coup… Il y a les petits qui courent partout, on a du sable partout.
A: Oui, c’est ça.
W: Si on veut être tranquille, vaut mieux (11) partir un peu de Marseille.
A: Et il y a d’autres quartiers que vous aimez bien ou que vous connaissez ?
W: Les quartiers là où il y a l’université, je connais pas trop mais… enfin, parce que j’habite au centre-ville. Du coup, je connais plus les quartiers du centre-ville. Mais… Enfin, généralement là où j’y vais (12), c’est plus vers le centre-ville, donc… Tout ce qui est Vieux-Port, Canebière et tout ça, là, oui.
A: Oui, oui. Ils ont bien aménagé (13), là, vers le Vieux Port et tout. C’est drôlement agréable maintenant.
W: Oui, vers le Vieux Port et tout ça, le Mucem.
A: Le côté vers le Mucem, là, et le J… enfin, le J4 (14) et puis après, là, les Terrasses du Port (15) et tout ça.
W: Il y a beaucoup de touristes en plus.
A: Oui, oui, ça a changé, hein !
W: Il y a beaucoup de touristes en plus cette année, depuis qu’ils ont refait les aménagements.
A: Ouais, c’est vrai. Ça attire du monde.
W: Oui, ça attire du monde.
A: Bah bon après-midi alors !
W: Merci ! A vous aussi.

Des explications
1. gargouiller : c’est le bruit que fait le ventre quand on a faim ! On dit qu’on a le ventre qui gargouille.
2. De bon matin = tôt le matin. Wafa veut dire qu’ils ont appris la nouvelle en arrivant en cours un peu avant 8 heures.
3. Ils sont malchanceux : on dit aussi : Ils n’ont pas de chance ! Ou bien : Ce n’est pas leur jour de chance !
4. Effectivement : on utilise cet adverbe pour approuver ce qui vient d’être dit. C’est la même chose que : C’est vrai.
5. Vous balader = Vous allez vous balader ? = Vous allez vous promener ? Le verbe se balader est un peu plus familier que se promener.
6. Quand même : malgré tout / cependant (Mais ces deux synoymes sont d’un niveau de langue plus soutenu, donc moins employés dans les conversations ordinaires.)
7. faire un tour (quelque part) : aller se promener quelque part
8. craquer : céder à la tentation. On craque pour ou sur quelque chose = on se laisse tenter. (familier)
9. ça dépend le temps qu’il fait : normalement, il faut dire : ça dépend du temps qu’il fait. Mais de plus en plus de Français emploient ce verbe sans sa préposition.
10. C’est dommage : cette expression sert à exprimer un regret, à montrer qu’on aimerait que ce soit différent. Si on emploie un verbe après, il est au subjonctif : C’est dommage que tu ne puisses pas venir. / C’est dommage qu’ils aient cours.
11. Vaut mieux = il vaut mieux (style oral)
12. là où j’y vais : normalement, on dit : Là où je vais.
13. Aménager un lieu, un quartier, une ville : cela signifie qu’on rénove, qu’on modernise ces lieux. On y fait des aménagements.
14. Le J4, le J1, etc. : ce sont d’anciens bâtiments portuaires qui ont été rénovés et rendus accessibles au public, pour des expositions par exemple. Ils ont gardé le nom qu’ils avaient quand c’était les lieux où étaient chargées et déchargées les marchandises.
15. Les Terrasses du Port : c’est le nom d’un grand centre commercial récent, avec vue sur la rade de Marseille depuis la grande terrasse qui a été aménagée.

Pour simplement écouter cette conversation:
Un après-midi de liberté – France Bienvenue

Vous voulez en savoir un peu plus sur le Mucem, la Canebière, le J4, le Vieux Port ?
C’est ici et ça s’appelle les incontournables de Marseille.
Laissez-vous embarquer !

Étiquettes : , ,

About France Bienvenue

Toutes ces conversations sont enregistrées, transcrites et expliquées par Anne et ses étudiants de l'IUT de Marseille, afin d'aider ceux qui veulent progresser dans la compréhension du français oral.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :