Les réseaux sociaux : une addiction ?

Nous avons tous un téléphone. Et nous avons tous – ou presque – les yeux rivés sur cet objet, parce que nous sommes tous – ou presque – sur les réseaux sociaux. Marie est allée demander à des ados ce qu’elles en pensent et comment elles communiquent avec leur entourage.

Transcription 
Ra : Rasmia / R : Ramia / M : Marie

M : Aujourd’hui, je suis avec Rasmia et Ramia qui sont deux lycéennes et qui vont nous parler des réseaux sociaux, parce que c’est un sujet qu’elles évoquent souvent avec leurs amies. Donc toi, Rasmia, qu’est-ce que tu penses des réseaux sociaux ?
Ra : Pour moi, les réseaux sociaux, c’est un monde vicieux, enfin, c’est un bourrage de crâne (1). Les jeunes d’aujourd’hui, ils sont… ils sont, sur les réseaux. Ils comprennent pas que ça prend beaucoup d’ampleur (2), que franchement, c’est une perte de temps déjà de un (3)… Mais après, ça peut être un divertissement, mais les gens, maintenant, qu’on peut voir, les… les jeunes d’aujourd’hui, ils sont tous sur leurs téléphones, toutes les cinq secondes. Ils le lâchent pas ! Donc franchement, les réseaux sociaux, moi je trouve que c’est… c’est avec modération qu’il faut gérer ça !
M : Et toi, tu en penses quoi ?
R : Moi, je trouve que les réseaux sociaux, c’est cool (4), c’est un divertissement. Mais… après, on est trop accro (5) à la nouvelle technologie, et voilà.
M : Ça veut dire que pour toi… enfin, tu te considères comme une personne étant accro aux réseaux sociaux ?
R : Non, non, pas encore. Je suis pas accro.
M : Pas à ce stade-là ? (6)
R : Pas à ce stade-là.
Ra : Moi, genre (7) par exemple Instagram : je kiffe (8) à aller là bas, regarder tout. Donc on va dire je suis un peu une accro d’Instagram. Mais je me dis que, même moi, je sais que c’est pas bien, que… Par exemple, au lieu de faire mes devoirs , je suis sur Insta, bah c’est fini ! Je vais oublier mes devoirs et tout ! Alors que c’est même pas ça, la priorité ! C’est pas ça qui va m’amener le bac (9) ou quoi, ou mes études, donc voilà.
R : En plus, après, tu vas te renfermer du monde (10). Je sais pas si tu as compris ?
M : Explique.
R : Genre (7)… Tu vas toujours être sur ton téléphone, tu vas pas parler avec les gens. Tout le temps derrière l’écran !
M : Ça pousse les gens à moins se parler ? Ça diminue les relations entre les gens ?
Ra : Ouais, la communication, elle est réduite. Maintenant, on se parle peu. Enfin, c’est tout le temps via les réseaux, via les réseaux ! Même si tu es avec ta copine, bah ça sera toujours avec le téléphone, ta copine et avec le téléphone. Ça sera jamais ta copine. Peut-être vous allez parler mais après, il y aura le téléphone.
M : Et toi, avec tes amies, c’est comment ?
R : C’est pareil. (11)
M : Il y a pas de relations ?
R : Si, ça va. Des fois, on se parle. Des fois, on met nos téléphones de côté pour se parler.
Ra : Ouais, mais aussi… Moi aussi, ils font ça, mais des fois, ils mettent les écouteurs et après ils partent dans un monde (12). Et ça, j’aime pas.
M : Ça veut dire que avec vos proches, vos copines proches, vous parlez plus autant (13)?
R : Oui.
Ra : Ouais, c’est ça ! En fait, les… les réseaux sociaux nous ont tous monté à la tête !
R : …enfin…
Ra : C’est monté à la tête ! (14)
R : Ouais.
Ra : Franchement ! (15)
M : Ok, merci.
Ra : De rien.

Des explications :
1. un bourrage de crâne : cela signifie que les gens ne sont plus capables de réfléchir. On leur a bourré le crâne. (familier). On dit souvent : C’est du bourrage de crâne.
2. ça prend beaucoup d’ampleur = ça prend beaucoup de plus en plus de place
3. déjà de un : expression familière pour annoncer plusieurs raisons : Et de un… De deux… (style oral) C’est comme dire : Premièrement… Deuxièmement…
4. c’est cool: les Français ont adopté cet anglicisme, pour remplacer : C’est bien / C’est sympa
5. être accro à quelque chose : ne plus pouvoir s’en passer. On est comme accroché, c’est impossible de s’en détacher. C’est devenu une addiction. (familier)
6. pas à ce stade-là = je n’en suis pas à ce stade-là = je n’en suis pas encore à ce niveau-là, à ce point-là.
7. genre : ce mot a remplacé « par exemple », en style très oral. (Ici, les deux expressions sont employées en même temps, ce qui est redondant)
8. kiffer = aimer (argot)
9. le bac = le baccalauréat, c’est-à-dire le diplôme obtenu à la fin des études au lycée et qui permet d’entrer à l’université ou dans l’enseignement supérieur.
10. Se renfermer : s’isoler du monde extérieur, se replier sur soi et ne plus communiquer avec les autres. Ici, la construction n’est pas correcte mais vient d’une autre expression : se couper du monde, à laquelle Ramia a pensé aussi. Normalement, il faudrait dire les choses en deux étapes : Tu te coupes du monde et tu te renfermes.
11. C’est pareil : c’est la même chose. Souvent à l’oral, les gens disent juste : Pareil.
12. Ils partent dans un monde = ils partent dans un autre monde, donc ils ne sont plus vraiment là dans le présent.
13. Vous ne parlez plus autant = vous parlez moins, vous communiquez moins qu’avant
14. monter à la tête : ici, cela signifie qu’on a perdu sa capacité à décider, qu’on est dominé par les réseaux sociaux, qu’on n’est pas libre.
15. Franchement ! : on peut employer cet adverbe de cette manière pour marquer sa désapprobation.

Les réseaux sociaux dans nos vies – France Bienvenue

Vous souvenez-vous de Nabil en 2014 qui nous parlait de la place de son téléphone dans sa vie ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?
– Communiquez-vous avec vos amis essentiellement par les réseaux sociaux ?
– Etes-vous d’accord avec Rasmia et Ramia sur la place prise par les réseaux sociaux dans nos vies ?
– Pourriez-vous vous « éloigner » quelque temps des réseaux sociaux comme le font certains aujourd’hui ?

A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s