Le voyage de Raïna (2)

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour un nouvel épisode avec Raïna et Rabab qui continuent à nous faire voyager aux Comores.

Transcription

Rabab : Tu es restée combien de temps aux Comores ?
Raina : Je suis restée un mois et quelques jours, je pense, parce que j’étais partie le 11 juillet… Ouais, le 11 juillet, je pense, et je suis revenue le 23 août.
Rabab : Oui, c’est ça, parce que tu étais revenue une semaine avant la reprise des cours (1).
Raina : Oui, c’est ça.

Rabab : C’est quel endroit qui t’a le plus marquée aux Comores ? Enfin, de toutes les activités, mais vraiment, genre (2) l’activité qui t’a vraiment plu ?
Raina : En soi (3), elles étaient toutes bien. Mais celle que j’ai vraiment aimée, c’était le Lac Salé, parce que… enfin, depuis que je suis en France, à chaque fois que je parle avec mes copines comoriennes, du coup, et qui sont parties (4) aux Comores, elles me parlent du Lac Salé parce qu’il a une histoire. Et du coup, je voulais moi aussi aller voir. Et franchement, c’était trop beau (5) et tout (6) ! Et après, j’ai aussi visité l’hôtel le Ritaj. C’est un hôtel qui a ouvert à Moroni – c’était la capitale des Comores. Il faut savoir que les Comores, c’est pas un pays riche mais ils se sont développés, ils ont ouvert plein d’endroits, de beaux endroits pour les personnes… enfin, les touristes et les personnes qui veulent visiter, etc. Il y a des musées, il y a des… il y a plein d’hôtels, il y a des restaurants au bord de la plage, et tout, alors que ça, avant, il y avait pas. Du coup, maintenant, il y a de plus en plus de personnes qui vont aux Comores parce qu’il y a des beaux paysages à voir, alors qu’avant, il y avait pas forcément ça.
Rabab : Maintenant, tu me donnes envie d’aller aux Comores !
Raina : Bah vas-y, go ! L’année prochaine, on y va. Mais après (7), le billet, il est quand même cher, hein !
Rabab : C’est pas grave (8), on fait moitié-moitié (9).
Raina : Si on fait moitié-moitié pour le tien, comment on fait pour le mien ?!
Rabab : Moitié-moitié. Autant (10) le payer directement alors !
Raina : Voilà, c’est ça, parce que 1 300 euros le billet, plus les… l’argent que tu vas utiliser, l’argent de poche, etc., c’est un gros budget. Du coup, on va pas forcément tous les étés, on n’y va pas tous les étés parce que c’est compliqué quand même de payer le billet, de payer la nourriture, etc.

Des explications :

  1. la reprise des cours : le moment où les cours recommencent
  2. genre : ce mot employé de cette manière est très familier. Il ne veut pas dire grand chose ! C’est devenu un tic de langage.
  3. en soi : par elles-mêmes / dans le fond
  4. elles sont parties aux Comores : normalement, on dit : elles sont allées aux Comores. Parti(e) indique que la personne y est toujours, qu’elle n’est pas revenue. Mais à Marseille, dans un style familier, certains ne font pas la différence entre les deux verbes, ce qui n’est pas correct.
  5. trop beau : l’emploi de trop à la place de « vraiment très » est courant dans un français oral et familier
  6. et tout : expression familière pour conclure une phrase quand on ne veut pas donner plus de détails. Mais on laisse sous-entendre qu’il y aurait encore beaucoup de choses à dire.
  7. après : ce n’est pas le sens temporel habituel. A l’oral, on emploie souvent cet adverbe de cette manière pour annoncer qu’on va nuancer ce qu’on vient de dire.
  8. C’est pas grave : ça ne fait rien / ce n’est pas un problème
  9. faire moitié-moitié : partager quelque chose en deux parties égales avec quelqu’un
  10. Autant faire quelque chose : en raison de la situation, on a intérêt à faire cette chose-là / c’est aussi bien de faire ça.
    Par exemple : Puisqu’il va pleuvoir toute la journée, autant rester à la maison !

Vous pouvez lire ici les légendes qu’on raconte aux Comores sur le Lac Salé.

Et voici l’enregistrement si vous préférez simplement écouter :

A la semaine prochaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s