Nouvelle année, nouvelle équipe (1)

France Bienvenue 2019 – 2020. Huit étudiants pour nos conversations hebdomadaires.
Des goûts différents. Et plein d’idées.
Nous sommes la nouvelle équipe pour vous accompagner en français tout au long de cette nouvelle année universitaire!
Aujourd’hui, vous allez faire connaissance avec six d’entre nous : Marie, Meriem, Camille, Alexane, Quentin et Rizlane.

Transcription:
Ma: Marie, M: Meriem, C: Camille, Al: Alexane: Q: Quentin, A: Anne

A : Bonjour à tous… tous, oui, il y a combien… Cinq… cinq filles et un garçon aujourd’hui. Il nous manque deux étudiants qui ont d’autres… Non. Si, c’est ça !
Tous: Ouais.
A : Deux étudiants qui ont d’autres obligations, mais donc on va commencer tout de suite l’année avec des petites présentations. Alors…
Ma : Bonjour, je m’appelle Marie, j’ai 19 ans, et j’adore l’anglais, c’est cette… C’est pour cette raison-là que je participe à ce projet. Si vous essayez d’apprendre à parler français, vu que (1) moi, je suis française, je peux peut-être vous aider à vous améliorer.
A : Oui, oui, bah c’est exactement ça, le but du… du site.
Me : Bonjour. Moi, c’est Meriem. Donc j’ai 20 ans, et j’ai choisi ce projet-là donc… J’intègre (2) le projet de France Bienvenue parce que j’aime découvrir de nouvelles choses et aussi faire partager les choses que je fais. Et plus tard, dans ma vie professionnelle, j’aimerais bien travailler à l’étranger parce que ça m’attire beaucoup, surtout bah la Corée du Sud.
A : Ah oui ? La Corée du Sud ? C’est très précis.
Me : Oui.
A : Vous y êtes allée ? Déjà ?
Me : Non, ma sœur, elle fait son Erasmus (3) là-bas.
A : Ah voilà ! Ah bah ça sera peut-être intéressant de lui demander un petit peu ce qu’elle pense de la vie là-bas et… Bon, donc des choses à venir.
C : Bonjour, je m’appelle Camille. J’ai 18 ans. Je vis à la fois (4) sur Martigues et à la fois sur Marseille (5). Donc pour mes études, il a fallu que je change de ville. Je suis très intéressée par ce projet aussi. Et plus tard, j’aimerais bien être professeur des écoles (6), donc vous aider à apprendre le français, c’est déjà une bonne base d’enseignement.
A : Ah oui, c’est vrai que c’est une bonne motivation. Je savais pas que vous vouliez…
C : J’hésite encore mais c’est…
A : … finalement quitter la gestion ! (7)
C : Oui. Non, la gestion, non, la gestion, ça me plaît pas ! (8)
A : D’accord, peut-être vous nous en reparlerez alors de ça, pourquoi vous voulez faire ce métier et puis pas du tout de gestion.
C : Tout sauf la gestion !
Al : Bonjour, je m’appelle Alexane, j’ai 19 ans, j’habite à Marseille. J’ai décidé de faire ce projet parce que j’avais envie aussi de découvrir de nouvelles choses et aussi vous aider à à apprendre le français et… ou sinon moi, dans la vie, j’aime bien regarder les séries et les films. Mais aussi, la gestion, pas du tout !
A : Ah bon ! Et vous avez un autre projet que des métiers dans ce… ?
Al : Oui, oui, voilà, mais je sais pas encore quoi. Mais la gestion, non !
A : Ah bon ! On vous a dégoûtée à ce point-là !
Al : Non, mais…
A  : Bon, c’est un tremplin (9) pour autre chose.
Al : Oui, voilà.
Q : Bonjour. Moi, je m’appelle Quentin, j’ai 19 ans. J’habite à Aix-en-Provence et j’ai choisi ce projet parce que je trouvais intéressant le fait d’aider les étrangers à développer leur français qui est une langue, on peut se le dire, plutôt compliquée. Et sinon, je suis… J’aime beaucoup la gastronomie, je suis passionné de cinéma aussi et… c’est à peu près tout.
A : Ah, bah il va nous apprendre à faire la cuisine !
Q : Ouais.
A : Gastronomie en tant que (10) cuisinier ou en tant que… ?
Q : Non. En tant que… en tant que consommateur.
A : Ah ! Vous allez souvent au restaurant ?
Q : Ouais.
A : Alors vous allez nous donner plein de bonnes adresses !
Q : Ouais, beaucoup.
A : Ah bah c’est super !
Ri : Donc bonjour, je m’appelle Rizlane, j’ai 19 ans. Donc après mon DUT, je sais pas forcément ce que je veux faire mais en tout cas, je veux pas continuer dans tout ce qui est… comptabilité peut-être, mais marketing pas trop. Ensuite, je suis intéressée par tout ce qui concerne la psychologie, l’astrologie. Du coup, je lis pas mal de (11) livres par rapport à ça, et voilà.
A : Bon, bah ça fait des choses très, très variées pour le futur. Donc ça va être, je pense, une très, très bonne année et une bonne équipe pour 2019-2020. Merci beaucoup.
Tous : Merci.

Des explications :
1. vu que : comme, puisque (plus familier)
2. intégrer un projet, une école, un groupe : entrer dans un groupe, une école, un projet
3. Erasmus : il s’agit du programme Erasmus, un programme d’échanges et de mobilité pour les étudiants (et les enseignants) qui permet à tous d’aller étudier dans un des pays du programme.
4. à la fois : on emploie cette expression pour indiquer qu’on fait deux choses en même temps
5. sur Martigues, sur Marseille = à Martigues et à Marseille. La préposition « sur » est de plus en plus utilisée devant le nom des villes, même si elle n’est pas encore considérée comme parfaitement correcte.
6. Professeur(e) des écoles : c’est un enseignant ou une enseignante qui travaille dans une école maternelle ou primaire. C’est le terme officiel qui a remplacé les mots : instituteur ou institutrice. Dans la vie de tous les jours, les enfants (et les parents) continuent à utiliser les termes : le maître, la maîtresse.
7. La gestion : il s’agit du domaine auquel se préparent normalement les étudiants du département GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations)
8. ça ne me plaît pas = je n’aime pas ça
9. un tremplin pour autre chose : un point de départ, une bonne base pour faire autre chose
10. en tant que : comme
11. pas mal de… : un nombre assez important de… (style oral)

N’oubliez pas que puisqu’ici, vous trouvez de vraies conversations, le style est oral:
– nous supprimons souvent « ne » dans les phrases négatives quand nous parlons. C’est ce que vous voyez dans nos transcriptions qui se veulent fidèles à ce qui est réellement dit. Mais à l’écrit, nous écrivons toujours « ne… pas ».
– nous employons des expressions familières, réservées à l’oral.
– il nous arrive de mettre plusieurs sujets, c’est-à-dire le nom et juste après le pronom correspondant : Ma soeur, elle fait…
– nous disons souvent « voilà », pour conclure ce que nous venons de raconter ou pour approuver ce qui vient d’être dit.
– nous disons souvent « ouais » au lieu de « oui ».
– il nous arrive de changer l’ordre habituel des mots : Peut-être vous nous raconterez ça, au lieu de Vous nous raconterez peut-être ça.

Pour simplement écouter:
Nouvelle année Nouvelle équipe – France Bienvenue


De gauche à droite : Meriem et Camille assises devant.
Rizlane, Alexane, Yéléna, Quentin et Rayan debout derrière.

Voilà, il vous reste à faire la connaissance de Yéléna et Rayan.
Alors rendez-vous la semaine prochaine bien sûr.
Et en attendant, laissez-nous un commentaire pour nous dire qui vous êtes !

Étiquettes : ,

About France Bienvenue

Toutes ces conversations sont enregistrées, transcrites et expliquées par Anne et ses étudiants de l'IUT de Marseille, afin d'aider ceux qui veulent progresser dans la compréhension du français oral.

5 responses to “Nouvelle année, nouvelle équipe (1)”

  1. Andrea says :

    Merci à vous tous pour la disponibilité d’être là, à fin de nous faire comprendre un peu plus de la langue française.
    Bien d’ entendre et aussi lire au même temps, parce que comme ça, ont peut apprendre et comprendre comment faire par écrire.
    Moi, je suis désolée pour mon français brésilien, mais comme ça je me débrouille.
    J étais content à cause de déjà être pendant un temps à Marseille, Aix en Provence, et super comme villes!
    Merci beaucoup à vous tous!
    Enchantée!
    Je m appelle Andréa, j ai 56 ans et j’habite à Belo Horizonte -Minas Gerais.
    J aimé bien la France!

    • Alexane says :

      Bonjour Andréa !

      Merci beaucoup pour votre gentil commentaire, nous sommes contents que cela vous plaise et que ça vous aide à progresser en français !

      Alexane de France Bienvenue

  2. Peta says :

    Merci à tous – j’ai hâte de vous lire et de vous écouter au cours de l’année. J’utilise la transcription de ce que vous dites pour pratiquer ma langue parlée, parce que la façon dont vous vous exprimez est tellement naturelle. Ca m’aide énormément, merci.
    (Moi, je suis Peta, prof de français australien, qui n’arrive pas à trouver assez de possibilités de parler français ici à Perth!)

    • Alexane says :

      Bonjour Peta !

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! Nous essayons de faire notre maximum pour être le plus naturel possible.

      A bientôt pour de nouveaux enregistrements !

      Alexane de France Bienvenue.

    • Meriem says :

      Bonjour Peta, merci pour votre assiduité sur le site. Ne vous inquiétez pas, d’autres enregistrements arrivent très bientôt ! Restez connectée.
      Meriem de France bienvenue

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :