L’équilibre est dans l’assiette

Et voilà, les fêtes de fin d’année sont terminées. En avez-vous bien profité ? Avez-vous fait de bons repas en famille ou entre amis ? Sans doute ! Alors aujourd’hui, pour oublier les quelques excès habituels en cette période et bien démarrer l’année, Laia a demandé à Mira de nous donner quelques conseils, parce que c’est son métier d’aider les gens à bien manger pour être en forme et en bonne santé.
Avant que vous écoutiez, juste une petite info : Mira et Laia sont syriennes et sont arrivées en France il y a seulement quelques années. Bravo pour leur français qui est excellent, avec une prononciation quasi parfaite. Mais vous allez sûrement vous reconnaître dans quelques petites erreurs qui portent sur… Nous vous laissons trouver.
Et nous vous souhaitons bien sûr une très bonne année, pleine de français.

Transcription:
L: Laia / M: Mira

L : Bonjour! Aujourd’hui, on va parler sur (1) l’équilibre alimentaire avec ma sœur. Elle est diététicienne. Coucou (2) Mira !
M : Coucou.
L : Est-ce que tu peux nous dire : c’est quoi, l’équilibre alimentaire ?
M : Alors l’équilibre alimentaire, c’est de manger varié, équilibré, de tout mais en respectant les quantités et de réduire la consommation de sel, de sucre et de gras bien sûr.
Un repas équilibré, je vais prendre un exemple: le déjeuner doit être composé de: une portion de protéines qui sera animale ou végétale – animale : viande, poisson ou des œufs. Végétale : c’est légumineuses, lentilles, pois chiches, des haricots rouges par exemple. Une portion de légumes. Un produit céréalier qui sera du pain ou pommes de terre, riz, pâtes. Un produit laitier : une portion de fromage, un fromage blanc, un yaourt. Un fruit. Et la matière grasse qu’on va cuisiner avec. Donc dans un repas équilibré, il faut avoir six composants.
Je vais donner un exemple d’un déjeuner équilibré. Par exemple, donc il peut être une tomate mozza (3), avec cuisse de poulet au four et purée de pommes de terre et à la fin, ça peut être une… pour le dessert, deux clémentines.
L : Pour le petit déjeuner, est-ce que c’est les mêmes composants ou pas ?
M : En fait, non. Dans un petit déjeuner équilibré, il faut avoir trois composants obligatoires. C’est une boisson chaude ou froide, nécessaire parce que… pour la réhydratation. Un produit céréalier qui apporte l’énergie nécessaire pour la récupération de jeûne (4) nocturne et l’activité matinale. Et un produit laitier pour l’apport en protéines et atteindre une satiété (5).
Donc par exemple, pour un petit déjeuner équilibré, on peut avoir un café au lait avec du pain beurré et (6) confiture. Un verre de jus d’orange 100% pur fruit. Ou un yaourt avec des flocons d’avoine, un café noir et une orange. Ça, c’est deux exemples d’un petit déjeuner équilibré et différent. Voilà.

Des explications:
1. parler sur : il faut dire : parler de
2. Coucou : façon familière de dire bonjour
3. une tomate mozza : une salade de tomate avec de la mozzarella.
4. le jeûne : le fait de ne pas manger pendant un laps de temps. D’où le terme déjeuner, qui signifie sortir du jeûne. Ecoutez bien, la prononciation de ce terme est différente de celle du nom : un jeune
5. la satiété : c’est lorsqu’on n’a plus faim, quand on est rassasié.
6. Ce serait mieux de dire : de la confiture, car juste avant, Mira a dit : du pain

Equilibre alimentaire

Alors, vous êtes-vous reconnus dans cette difficulté du français que constitue le genre des noms ?
Ce n’est pas simple quand on parle : on n’a pas le temps de se poser la question du féminin et du masculin et parfois, on inverse ! Et la prononciation de « un » est peut-être plus difficile pour certains étrangers que celle de « une ». Mais franchement, dans la majorité des cas, ce n’est pas grave : tout le monde vous comprendra. C’est juste un défi à relever pour tous ceux d’entre vous qui sont attachés à parler le mieux possible, mais ça ne doit pas être un obstacle.
Voici les petites erreurs de Mira dans cette conversation. On dit:
un repas
un produit
un fruit
un exemple
un café
un verre
un petit déjeuner

Pour conclure, il y a juste quelques cas où mélanger le féminin et le masculin peut créer de l’incompréhension.
Vous trouverez quelque exemples ici.

Et vous ?
– Que mangez-vous au petit déjeuner ?
– Avez-vous le temps de faire un déjeuner comme celui présenté par Mira ?
– Faites-vous attention à votre alimentation ?
– Le genre des noms en français représente-t-il une difficulté pour vous ? Comment faites-vous pour mémoriser tout ça?

A la semaine prochaine.

Une réflexion sur “L’équilibre est dans l’assiette

  1. Siham dit :

    Merci Mais moi j’essaye d’ecouter vos podcasts Mais si vous faites des erreurs mon cerveau
    même vous les courrigés Dans LA transcription

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s