On reste à la maison – Fred

Le confinement ne se vit pas de la même façon selon l’endroit où on habite et l’activité professionnelle qu’on a. La vue de chez Fred vous permet peut-être déjà de deviner ce qu’il fait dans la vie. Et puis Fred, vous le connaissez déjà !
Une chose est sûre, c’est qu’il met le nez dehors tous les jours, tout en restant à la maison. Et finalement, cet isolement imposé à tous les Français l’a amené à jouer un rôle important dans son village. C’est ce qu’il nous raconte aujourd’hui.
Séparés les uns des autres mais tous ensemble malgré tout.

On reste à la maison avec Fred – France Bienvenue

Transcription
F : Fred / A : Anne

A : Bonjour Fred.
F : Bonjour Anne.
A : Ça va ?
F : Eh oui, on résiste !
A : Bon. Bon, toi, tu habites quand même dans un endroit assez tranquille, donc est-ce qu’il y a une grosse différence ?
F : Oui, c’est très tranquille, Rochefort !
Lire la suite

Besoin de détente !

Lydia nous parle de sa passion pour la musculation. Il s’agit bien d’une passion puisqu’elle se rend à la salle de sport quasiment tous les jours de la semaine, pour se détendre après une journée de cours ou une journée compliquée. Elle ne pourrait pas s’en passer !

Transcription
L : Lydia
A : Aline

A : Oh Lydia, tu m’as l’air (1) fatiguée !
L : Eh oui, je reviens de la salle, je suis KO (2), là !
A : Ah ouais ? Comment ça ? (3) A la salle de sport ?
L : Bah oui, ça fait longtemps que j’y suis.
A : Ah ouais ? Ah, je savais pas. Mais tu y vas souvent ?
L : Oui, à peu près… bah en fait, toute la semaine, enfin, cinq fois par semaine.
A : Ah ouais ! Gros entraînement, quoi !
L : Oui, quand même.
Lire la suite

Tout frais toutes les semaines

Mangeons des légumes et des fruits ! Pour ça, le mieux, c’est d’aller au marché chaque semaine. Et comme il y a des marchés dans toutes les villes, petites et grandes, beaucoup de Français y achètent leurs légumes. Frédéric, lui, fait les marchés. Il vend les légumes et les fleurs qu’il produit. Comme c’est tout frais cueilli, après avoir poussé dans d’excellentes conditions, il a une clientèle fidèle. Il nous explique tout ça.

Transcription
F : Frédéric / A : Anne

A : Bon alors, Fred, tu es… En fait, tu produis tes légumes, des fleurs aussi. Et bah tu les vends, mais pas dans des magasins.
F : Sur le marché (1), sur les marchés, dans la rue.
A : D’accord. Et donc tu fais un marché par semaine, c’est ça ?
F : Un marché par semaine, oui. Avant, j’en faisais deux.
A : C’était beaucoup trop ?
F : Et puis c’était difficile à gérer au niveau de… de l’organisation et puis de…
A : La préparation du… ?
F :Voilà.
Lire la suite