A l’hôtel, mais pas vraiment en vacances! (2)

Suite et fin de la conversation avec Meriem sur son expérience enrichissante dans l’hôtellerie. Elle est devenue une pro du travail en intérim dans ce secteur! Elle nous parle nouvelles technologies et tâches bien traditionnelles. Bon courage pour tout ça, Meriem !

Transcription :
M: Meriem / A: Anne

A : Vous avez travaillé combien de temps ?
M : J’ai travaillé pendant tout le mois d’août… enfin, j’ai travaillé pendant…
A : Tous les jours ? 
M : Non, pas tous les jours, parce que en fait, ça dépendait. Ils nous envoyaient des missions la veille pour le lendemain. Ils nous disaient : « Etes-vous disponible tant (1) ? ». Quand je finissais ma mission, je savais pas si j’allais travailler le lendemain ou pas. 
A : Oui, oui.
M : Et ensuite, c’est hyper (2) organisé. Il y a une application, il faut accepter la mission, ils vous donnent l’horaire, l’heure . Si vous voulez, après, je vous la montre.
A : Oui, oui.
M : C’est hyper bien organisé, donc on sait exactement à quelle heure on travaille et à quelle heure on s’arrête, à quelle heure on commence. Tout est indiqué (3). Ah oui (4), si le repas, il est fourni aussi, ça c’est… ça, c’est important.
A : Ah oui ! (5)
M : Parce que il y a des hôtels qui le fournissent, il y en a qui le fournissent pas. Ensuite, il y a aussi le matériel à avoir, c’est-à-dire la tenue (6) qu’il faut avoir, parce qu’il faut avoir une certaine tenue pour travailler. Déjà, il faut pas avoir de jupe ni de… Il faut être à l’aise pour travailler, des baskets (7). Moi, j’y allais personnellement en jogging (8) et en baskets pas très propres, parce que je savais que c’était pour nettoyer, donc…
A : Oui, oui.
M : Voilà.
A : Vous ne prenez pas les choses les plus neuves.
M : Voilà, c’est ça ! C’était plus pour travailler. Et après, … 
A : Oui, parce qu’ils fournissent pas de… de tenue, en fait.
M : Oui. Non, il y en a qui fournissent, il y en a qui fournissent pas. En fait, c’est des tabliers (9).
A : Oui, oui, oui.
M : Mais ça protège rien (10), hein !
A : Oui, oui.
M : Et après, il faut manipuler les produits. Ah oui, chaque… dans chaque hôtel, les produits sont différents. Du coup, il faut s’adapter, donc on sait pas quel produit va avec quoi. Donc il faut vraiment tout adapter.
A : Bon , c’était une sacrée expérience (11), ça !
M : Oui ! C’est…
A : Et vous le referez ou pas ? 
M : Là, je travaille en ce moment avec eux, oui, j’ai… 
A : Ah ! 
M : La dernière mission que j’ai faite, c’était samedi et…
A : Pendant les week-ends, alors. 
M : Oui ! C’était pendant les week-ends, je travaille, je fais ça. Comme ça, au moins, ça me permet de un peu compléter avec la bourse (12).
A : Oui, oui.
M : Ça m’aide !
A : Et par exemple, pendant le week-end, ça veut dire que vous travaillez de quelle heure à quelle heure ? Là, par exemple samedi dernier, vous avez travaillé ? 
M : Oui, c’est ça.
A : Alors ? 
M : Non, pas samedi dernier, dimanche dernier. Oui, c’est ça, dimanche dernier. 
: Oui.
M : Donc, c’était de 10h à 15h. Et après, ça dépend. J’avais travaillé pendant les vacances une journée. J’étais de 9h jusqu’à 17h, ça dépend des horaires.
A : Oui, oui, oui, mais ça, vous le savez tout de suite, et vous acceptez en… 
M : Oui !
A : En connaissance de cause (13).
M : Oui, ils nous envoient un message, ils nous disent « Etes-vous disponible pour tel hôtel sur Marseille (14), demain ? ». Et là, vous répondez « Oui » ou « Non ». Vous dites « oui », ils vous disent « Parfait, message… mission envoyée sur l’application. » 
A : Oui.
M : On va sur l’application, on accepte la mission et là, on voit l’adresse de l’hôtel, si le repas, il est fourni. 
A : Oui, oui, il y a tout.
M : Quel… quel habit il faut porter. Le… le prix aussi, combien on est payé. Et ça, tout est dit dans la description. 
A : C’est bien, hein, c’est pratique !
M : Oui !
A : Bon. Et là, vous faites ça toute l’année alors. 
M : Bah ça dépend. Quand je reçois des missions et que je peux, oui. Là, ils m’en ont envoyé pendant une semaine non-stop. Je pouvais pas, parce que j’avais plein de partiels (15). Du coup, j’ai dit non, mais…
A : Et après, quand on dit non, est-ce qu’ils gardent quand même votre… ?
M : Oui !
A : Votre adresse, votre nom ?
M : Oui !
A : Non, mais ils se disent pas : Bon, bah elle, on lui en propose et puis, ça marche jamais.
M : J’avais travaillé août, septembre, octobre où je pouvais pas, je disais non tout le temps. 
A : Oui.
M : A partir des vacances d’octobre, et ils m’en ont renvoyé, j’ai dit oui, et là, ils m’en renvoient encore. 
A : Il doit y avoir des périodes, oui, avec des pics (16).
M : Oui, oui, c’est sûr ! Bah, c’est plus pendant les périodes de vacances qu’ils m’envoient tout le temps des messages parce que voilà…
A : Oui, oui, il y a du monde (17). Bah, puis vous, vous êtes libre pendant les vacances.
M : Oui, c’est ça ! Donc moi, si je peux, si je peux travailler, comme gagner deux, trois sous (18). 
A : Bah oui !
M : Que ça me fasse… Par exemple, si je veux changer de voiture plus tard.
A : Oui.
M : Je mets de côté (19) et je sais que… Par exemple, là, je sais que j’ai assez pour m’acheter une autre voiture. Mais, je vais pas le faire parce que j’en ai déjà une, mais je sais que j’ai… 
A : Oui, oui. 
M : J’ai assez pour m’en acheter une autre. Tout ce qui est frais (19) et tout, il faut toujours prévoir, donc… 
A : Bon, bah c’est bien ! 
M :  Oui.
A : Bravo ! Pour tout ce travail !
M : Bah merci !

Des explications :
1. tant : ici, cela renvoie au nombre d’heures de travail possibles pour Meriem. = telle quantité. Meriem simplifie ici.
2. hyper : très (style oral courant)
3. tout est indiqué : tous les détails sont donnés avec précision
4. Ah oui ! : ici, comme souvent à l’oral, c’est ce qu’on dit quand on veut ajouter quelque chose et qu’on vient d’y penser.
5. Ah oui : cette fois, la même expression a son sens habituel d’approbation
6. une tenue : l’ensemble des vêtements portés dans une situation donnée. On trouve souvent l’expression : « Tenue correcte exigée », à propos d’un événement auquel on ne peut pas venir dans une tenue décontractée.
7. Des baskets : cet anglicisme (bizarre pour les anglophones!) désigne en français tout type de chaussures de sport. On dit aussi des tennis.
8. Un jogging : pour les Français, il s’agit d’une tenue de sport (le haut et le bas). Avant, on disait : un survêtement. Mais l’anglicisme a la préférence aujourd’hui. Ou alors, on entend : « un survêt ». (terme familier et oral)
9. un tablier : on en porte un par-dessus ses vêtements pour les protéger, quand on cuisine par exemple.
10. Ça ne protège rien = ce n’est pas suffisant pour éviter d’abîmer ou tacher ses vêtements
11. une sacrée expérience : sacré(e) est employé pour renforcer un nom. (style oral et familier). Ici, cela signifie : C’est une expérience vraiment importante.
12. La bourse : il s’agit d’une bourse d’études, donnée aux étudiants (en fonction des revenus de leur famille), qui leur permet de financer une partie de leurs études. Les étudiants qui y droit sont des boursiers. On dit : Il est boursier / elle est boursière.
13. En connaissance de cause : cette expression veut dire qu’on fait quelque chose, notamment un choix, et qu’on prend une décision en en connaissant tous les détails, toutes les conditions, en étant parfaitement informé.
14. Sur Marseille = à Marseille
15. un partiel : un examen à l’université
16. un pic : une augmentation très forte. On parle d’un pic d’activité par exemple.
17. Il y a du monde : ici, cela signifie qu’il y a beaucoup de clients dans les hôtels.
18. Gagner deux-trois sous = gagner un peu d’argent. Cette expression familière vient du temps où la monnaie française était basée sur le sou. Aujourd’hui, le mot sou est familier et désigne l’argent.
19. Mettre de l’argent de côté : économiser de l’argent
20. les frais : les dépenses. Une voiture occasionne des frais (d’assurance, d’entretien). On parle aussi des frais de port par exemple à propos des produits qui sont expédiés, ou des frais de scolarité qu’on paye pour aller dans une école.

Pour juste écouter cette conversation:
A l’hôtel, mais pour travailler (2) – France Bienvenue

Et vous ? Qu’en dites-vous ?
– Utilisez-vous des applications très pratiques sur votre téléphone qui vous simplifient la vie ?
– Est-ce qu’il y a un système de bourses bien développé dans votre pays ?

A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s