A l’hôtel, mais pas vraiment en vacances! (2)

Suite et fin de la conversation avec Meriem sur son expérience enrichissante dans l’hôtellerie. Elle est devenue une pro du travail en intérim dans ce secteur! Elle nous parle nouvelles technologies et tâches bien traditionnelles. Bon courage pour tout ça, Meriem !

Transcription :
M: Meriem / A: Anne

A : Vous avez travaillé combien de temps ?
M : J’ai travaillé pendant tout le mois d’août… enfin, j’ai travaillé pendant…
A : Tous les jours ? 
M : Non, pas tous les jours, parce que en fait, ça dépendait. Ils nous envoyaient des missions la veille pour le lendemain. Ils nous disaient : « Etes-vous disponible tant (1) ? ». Quand je finissais ma mission, je savais pas si j’allais travailler le lendemain ou pas. 
A : Oui, oui.
Lire la suite

L’alternance, la solution idéale pour faire ses études ?

Un pied à l’école, un pied dans le monde du travail.
C’est comme ça que ça marche quand on est en alternance: on est étudiant une partie du temps et salarié le reste de la semaine ou du mois, dans le cadre d’un contrat officiel. C’est ce que Yéléna a choisi de faire pour obtenir son diplôme. Et apparemment, elle n’y voit que des avantages !

Transcription :
Y: Yéléna / M: Meriem / R: Rayan : A: Anne

A : Bonjour, Yelena.
Y : Bonjour.
A : Alors, vous êtes un petit peu l’étudiante à part (1) dans le groupe, parce que vous n’êtes pas une étudiante avec le même statut tout à fait que les autres.
Y : C’est ça, oui.
A : Vous pouvez nous expliquer un peu ?
Y : Bah, je suis en alternance, j’ai décidé de faire mon année scolaire en alternance, donc c’est-à-dire que je suis deux jours à l’école et trois jours en entreprise.
Lire la suite

Une année spéciale pour Louise

Le baccalauréat s’est terminé mi-juillet. Tous les élèves qui l’ont réussi vont devenir étudiants et enchaîner en septembre avec la suite de leurs études. Cependant, certains décident de faire une pause et de vivre autre chose pendant un an, avant de poursuivre. C’est ce que Louise, qui est passée par là, raconte aujourd’hui dans cette conversation.

Transcription:
L: Louise / A: Anne

A : Alors aujourd’hui, bah on est quatre. Donc Louise nous a rejointes*, puisqu’on n’est que du sexe féminin, donc rejointes. Et bah, écoutez, Louise, vous allez vous présenter aussi comme ça, après, on en sait (1) un petit peu plus sur vous. Qu’est-ce que vous diriez pour…
L : Pour me présenter ?
A : Oui.
Lire la suite