On reste à la maison – Fred

Le confinement ne se vit pas de la même façon selon l’endroit où on habite et l’activité professionnelle qu’on a. La vue de chez Fred vous permet peut-être déjà de deviner ce qu’il fait dans la vie. Et puis Fred, vous le connaissez déjà !
Une chose est sûre, c’est qu’il met le nez dehors tous les jours, tout en restant à la maison. Et finalement, cet isolement imposé à tous les Français l’a amené à jouer un rôle important dans son village. C’est ce qu’il nous raconte aujourd’hui.
Séparés les uns des autres mais tous ensemble malgré tout.

On reste à la maison avec Fred – France Bienvenue

Transcription
F : Fred / A : Anne

A : Bonjour Fred.
F : Bonjour Anne.
A : Ça va ?
F : Eh oui, on résiste !
A : Bon. Bon, toi, tu habites quand même dans un endroit assez tranquille, donc est-ce qu’il y a une grosse différence ?
F : Oui, c’est très tranquille, Rochefort !
Lire la suite

Une chef d’entreprise heureuse

Vous souvenez-vous de Loriane qui a créé son entreprise ? Alexane est retournée la voir pour savoir où elle en est aujourd’hui. Elles ont parlé des avantages et des risques que comporte son choix de l’indépendance. Une chose est sûre, Loriane est totalement épanouie dans la voie qu’elle a décidé de suivre.

Transcription:
Loriane : L / Alexane : A

A : Salut Loriane ! (1)
L : Salut Alex !
A : Ça va ?
L : Oui, et toi ?
A : Ça va. Dans le premier enregistrement, je t’avais posé des questions un peu plus basiques. Est-ce qu’on peut rentrer dans le détail aujourd’hui ?
L : Oui, si tu veux.
Lire la suite

A l’hôtel, mais pas vraiment en vacances! (2)

Suite et fin de la conversation avec Meriem sur son expérience enrichissante dans l’hôtellerie. Elle est devenue une pro du travail en intérim dans ce secteur! Elle nous parle nouvelles technologies et tâches bien traditionnelles. Bon courage pour tout ça, Meriem !

Transcription :
M: Meriem / A: Anne

A : Vous avez travaillé combien de temps ?
M : J’ai travaillé pendant tout le mois d’août… enfin, j’ai travaillé pendant…
A : Tous les jours ? 
M : Non, pas tous les jours, parce que en fait, ça dépendait. Ils nous envoyaient des missions la veille pour le lendemain. Ils nous disaient : « Etes-vous disponible tant (1) ? ». Quand je finissais ma mission, je savais pas si j’allais travailler le lendemain ou pas. 
A : Oui, oui.
Lire la suite