Une semaine de vacances

En vacances ! Elles sont les bienvenues car nous sommes rentrés depuis le 2 septembre. Les semaines ont été bien remplies, donc ça fait du bien de souffler un peu. A l’université, nous avons une semaine de repos, contrairement aux écoliers, aux collégiens et aux lycéens qui en ont deux. Mais nous n’allons pas nous plaindre car il y en a qui n’ont pas de vacances du tout à ce moment de l’année ! Voici aujourd’hui une conversation enregistrée juste avant que nos congés commencent.

Transcription:
M: Meriem / R: Rayan / Y: Yéléna / A: Anne

A : Bonjour à tous les trois… La semaine prochaine, en fait… à la fin de la semaine prochaine, c’est les vacances ! Mais on n’a qu’une semaine, donc est-ce que vous faites quelque chose, Meriem ?
M : Oui, donc bah moi, je pars en vacances à Dreux, donc dans une petite ville, là où il y a toute ma famille.
A : D’accord. Dreux, pour les gens qui connaissent pas, vous nous indiquez un petit peu : le nord, le sud, l’ouest ?
M : C’est à peu près à une heure et demie de Paris, dans l’Eure-et-Loire, le 28, le département (1). Donc là-bas, je vais voir toute ma famille, parce que moi, je suis née à Paris. Donc j’ai toute ma famille là-bas. Et on a prévu de se voir tout le temps pendant les vacances, c’est-à-dire les vacances d’octobre et les vacances d’avril. Donc c’est mes oncles, mes tantes.
A : C’est une grande famille ?
M : Oui, plutôt !
A : Et alors quand vous allez là-bas, vous allez chez qui ?
M : Là-bas, je vais chez mon oncle… enfin, j’ai deux oncles qui habitent à… sur Dreux (2). Et là-bas, je vais voir toutes mes amies d’enfance, parce que j’ai vécu dans cette ville pendant quinze ans. Et je suis arrivée à Marseille quand je venais de fêter mes quinze ans. Donc voilà.
A : Alors, qu’est-ce qu’on peut faire à Dreux pendant les vacances ?
M : Franchement, il y a pas grand-chose à faire ! C’est une petite ville, il y a pas de métro, il y a que du bus (3). Et les seuls centres commerciaux qu’il y a, eh bah il y a pas d’escalators (4)… enfin, nous, chez nous…
A : C’est tout petit ?
M : Oui, c’est tout petit. C’est très, très tranquille.
A : Et vous alors, qu’est-ce que vous faites quand vous êtes là-bas ? Vous voyez toute la famille ? Vous allez vous balader (5) dans la campagne ?
M : Je vais voir ma famille, je profite de ma famille et je vais voir mes amis d’enfance.
A : Ah, bah oui ! Ils sont restés là-bas ?
M : Oui, là-bas, vu que c’est moi qui suis partie mais…
A : Oui. Mais elles auraient pu partir aussi, ou ils auraient pu partir, comme vous.
M : Non, parce que moi, j’ai déménagé (6) avec mes parents. Mais eux, ils sont avec leurs parents. Du coup, on se voit que pendant ces périodes-là.
A : Mais par exemple vous, vous êtes à l’université donc…. Comment ça se passe (7), parce que vos camarades, là, qu’est-ce qu’ils font à Dreux ? Où est-ce qu’ils font leurs études ?
M : En fait, ça dépend. Il y en a qui font pas d’études. La plupart, en fait, il faut savoir que dans Dreux, la plupart des personnes, ils font pas d’études… enfin, c’est plus genre (8) des familles d’ouvriers. Et les seuls qui font vraiment des études, bah il y a Orléans, mais il faut prendre le train. Il y en a qui soit ils (9) prennent une chambre étudiante ou soit ils font les allers-retours en train.
A : D’accord. Donc vous avez pris vos… Vous y allez comment ? En train ou en voiture ?
M : Non, non, en train. En voiture, c’est trop long !
A : Il faut traverser toute la France. Bon, bah préparez bien vos vacances, alors !
M : Merci.
A : Rayan !
R : Pendant les vacances, je compte (10) rester à Marseille pour réviser mes cours.
A : Oh, il est sérieux ! Et donc, qu’est-ce qui change alors quand vous êtes en vacances ? Je sais pas… Le rythme ? Vous vous levez tard ? Vous vous couchez tard ? Qu’est-ce qui fait que vous vous sentez en vacances ?
R : Bah ce qui est bien, c’est que j’ai plus cours. Je peux aussi…
A : Vous n’êtes plus obligé de vous déplacer (11).
R : C’est ça ! Et je peux aussi pratiquer des sports par exemple.
A : C’est-à-dire ?
R : Je joue au foot, par exemple.
A : Vous jouez au foot ?
R : C’est ça.
A : Et pas pendant la semaine normale ?
R : Bah non, je ne peux pas, parce que il y a les cours. Je peux pas jouer.
A : Parce que vous travaillez… enfin, vous êtes à l’IUT toute la semaine ?
R : C’est ça.
A : Et vous avez beaucoup de transports ?(12)
R : Non, non. Je vis à côté.
A : Ah ! Bah alors, vous pourriez aller au foot le soir !
R : Non, faut travailler.
A : Ah ! Ah bon… Beaucoup de travail ? Il faudra qu’on en reparle de ça, s’il y a beaucoup de travail dans les études en France. Donc, ça veut dire des vacances tranquilles, à votre rythme.
R : C’est ça.
A : Et vous êtes bien à Marseille.
R : En effet.
A : On est bien à Marseille !
R : Oui, c’est vrai.
A : Yéléna !
Y : Moi, je prends pas de vacances parce qu’en fait, je suis en alternance et du coup, j’ai droit (13) qu’à cinq semaines de vacances parce que…
A : Ah là là ! Ça change !
Y : Eh oui, ça change ! Parce que quand je vais pas à l’IUT, quand ça ferme (14), je suis en entreprise et je dois poser mes semaines de vacances (15).
A : Comme un salarié normal.
Y : Oui, c’est ça, et du coup, les prochaines… enfin celles que je vais ouvrer (16), ça sera en décembre, pendant les périodes de Noël. Et après, je prendrai en février.
A : Bon ! Et alors, comment vous vivez ça ? Ça vous convient ou c’est difficile ?
Y : Non, ça va, parce que à l’entreprise, je m’entends bien avec tout le monde et j’aime bien ce que je fais. Du coup, c’est comme si j’étais aussi un peu en vacances…
A : C’est mieux que de venir à l’IUT ?
Y : Oui ! J’aime bien.
A : Donc finalement, les vacances étudiantes, vous ne regrettez pas ?
Y : Non. Non, non.
A : Parce qu’il y a beaucoup d’étudiants qui en fait ne s’imaginent pas un jour, voilà, n’avoir que cinq semaines de vacances, alors que quand on est étudiant, on a plus.
Y : Après, quand on aime ce qu’on fait, ça va, ça passe vite (17).
A : Bon, donc ça veut dire que vous irez travailler tous les jours dans votre entreprise.
Y : Oui. C’est ça.
A : Et vous n’êtes pas à l’IUT.
Y : Oui, c’est ça.
A : Donc en vacances de l’IUT et ça, ça vous fait du bien aussi ?
Y : Oui.
A : Bon, bah c’est très bien !

Des explications
1. Les départements : la France est divisée en départements. Ils ont tous un numéro qui correspond à l’ordre alphabétique de leurs noms.
2. À Dreux / sur Dreux : Meriem avait commencé par utiliser la bonne préposition (à) puis a fait comme beaucoup de Français qui maintenant emploient la préposition sur devant les noms de villes. Cet usage n’est pas encore considéré comme correct.
3. Que du bus : normalement, il faudrait dire : Il n’y a que des bus. « du bus » permet à Meriem de faire comme si elle parlait d’une catégorie.
4. Un escalator : un escalier roulant
5. se balader : se promener (plus familier) Ce verbe s’écrit avec un seul « l », contrairement à ce que pensent beaucoup de Français qui font donc une faute d’orthographe sur ce mot.
6. déménager : ce verbe décrit l’action de changer de maison ou d’appartement. Il sert donc aussi à dire qu’on s’installe dans une autre ville.
7. Comment ça se passe ? : ici, cette question signifie qu’on veut avoir des précisions.
8. Genre : style oral, familier. Ce terme n’ajoute pas grand-chose. On peut le supprimer. C’est plutôt un tic de langage qu’on entend beaucoup actuellement.
9. Il y en a qui soit ils… : normalement, on n’emploie pas qui et ils en même temps. Mais à l’oral, ça arrive comme ici, parce qu’ils sont séparés par « soit ». S’ils étaient côte à côte, personne ne les utiliserait dans la même phrase.
10. je compte (faire quelque chose) = j’ai l’intention de… / J’ai prévu de faire quelque chose
11. se déplacer : ici, cela signifie qu’on fait les trajets pour aller travailler. Rayan peut rester chez lui.
12. Avoir beaucoup de transports = passer beaucoup de temps dans les transports (train, bus, métro). On peut utiliser cette expression même si on n’utilise qu’un seul moyen de transport. Elle renvoie juste à la durée.
13. avoir droit à quelque chose : pouvoir bénéficier de quelque chose. Par exemple : avoir droit à une allocation / avoir droit à une promotion / avoir droit à des congés / avoir droit à une aide à domicile, etc.
14. quand ça ferme = quand l’IUT est fermé
15. poser ses vacances / ses congés : prévoir de façon officielle ses dates de congés, qui doivent être acceptées par l’entreprise ou le service où on travaille. Par exemple : Il me reste six jours à poser avant la fin de l’année.
16. Ouvrer : Yéléna devrait employer « poser »
17. ça passe vite : le temps passe vite. On ne trouve pas le temps long.

L’enregistrement :
Bientôt les vacances – France Bienvenue

Les congés payés en France : tout est expliqué ici.
En gros, les Français qui travaillent (à temps plein ou à temps partiel) ont droit à 2 jours et demi de congé par mois travaillé dans la même entreprise. Cela donne 5 semaines de vacances pour une année complète.

Un TGV Ouigo en gare de Marseille

Et vous ? Racontez-nous !
– Avez-vous des vacances à cette période de l’année ?
– Combien de semaines de vacances par an avez-vous ?
– Quels sont vos projets pour vos futures vacances ?
– Préférez-vous rester tranquillement chez vous pendant les vacances ou partir en voyage ?

A la semaine prochaine !

2 réflexions sur “Une semaine de vacances

  1. Jacques Hoffmann dit :

    dommage que les dialogues soient beaucoup trop long (4mn 30) pour être utilisés par des apprenants maîtrisant peu la langue française (des micros dialogues de 1mn me seraient plus utile)..bravo quand même pour le site

    J'aime

    • Alexane dit :

      Bonsoir Jacques Hoffmann,

      Merci pour votre commentaire, nous allons essayer de faire des audios moins longs!
      Mais c’est aussi un excellent exercice d’apprentissage.

      Alexane de France Bienvenue

      J'aime

Répondre à Jacques Hoffmann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s