L’alternance, la solution idéale pour faire ses études ?

Un pied à l’école, un pied dans le monde du travail.
C’est comme ça que ça marche quand on est en alternance: on est étudiant une partie du temps et salarié le reste de la semaine ou du mois, dans le cadre d’un contrat officiel. C’est ce que Yéléna a choisi de faire pour obtenir son diplôme. Et apparemment, elle n’y voit que des avantages !

Transcription :
Y: Yéléna / M: Meriem / R: Rayan : A: Anne

A : Bonjour, Yelena.
Y : Bonjour.
A : Alors, vous êtes un petit peu l’étudiante à part (1) dans le groupe, parce que vous n’êtes pas une étudiante avec le même statut tout à fait que les autres.
Y : C’est ça, oui.
A : Vous pouvez nous expliquer un peu ?
Y : Bah, je suis en alternance, j’ai décidé de faire mon année scolaire en alternance, donc c’est-à-dire que je suis deux jours à l’école et trois jours en entreprise.
M : Donc moi, j’ai une question, c’est juste, bah : comment tu as réussi à trouver ton alternance (2) ?
Y : Bah en fait, en première année de DUT, on a… on devait réaliser un stage, d’un mois, et donc j’ai fait ce stage dans une mairie et à la suite de (3) ce stage, ils m’ont demandé si je voulais bien continuer en alternance dans leur entreprise.
A : Vous aviez fait vos preuves (4) et ils étaient très contents.
Y : Oui, c’est ça, et ils m’ont demandé, en plus comme il manquait des effectifs… (5) J’ai un peu réfléchi mais après, j’ai pris ma décision rapidement quand même.
A : Qu’est ce qui change alors, dans le statut, dans ce statut-là ? Qu’est-ce que… qu’est-ce que vous aimez par exemple ? Comparé à la première année ?
Y : Bah là, enfin, c’est plus la routine, enfin, ça change, c’est … c’est plus tous les jours l’école, les devoirs. Ça change. Il y a trois étapes dans la semaine, il y a les deux jours d’école…
A : D’IUT.
Y : … d’IUT. Il y a les trois jours de travail. Après, il y a le week-end, du coup, ça passe plus vite et je préfère.
A : C’est moins monotone et… ?
Y : Oui, c’est ça.
A : …. ça vous convient bien.
Y : Et puis les devoirs, pareil (6), c’est pour la semaine d’après. Du coup, on a plus de temps pour… enfin, c’est ça.
A : Donc, vous savez que vous avez du lundi pour le lundi, du mardi pour le mardi.
Y : C’est ça, exactement ça.
A : C’est plus pratique à gérer alors ?
Y : Oui, moi, je trouve (7)
M : Et comment ça se passe, du coup, les cours par rapport à vous, le groupe des alternants ? Parce que je sais que c’est différent par rapport à nous. Vous avez aucun cours avec nous. Du coup, on peut pas savoir exactement ce que vous faites. Vous faites les mêmes choses que nous ou pas du tout ?
Y : Bah déjà, on n’a plus d’amphis (8) parce que bah du coup, on est beaucoup moins, on est vingt-quatre dans ma classe, et… Mais sinon, par rapport aux cours, c’est… on fait à peu près les mêmes cours, on a à peu près les mêmes cours.
M : Et au niveau des devoirs, il y en a pas ?
Y : Si, il y a des devoirs mais comme j’ai dit tout à l’heure, on a plus de temps pour les faire, du coup, ça étale plus dans la semaine et c’est plus pratique du coup.
A : Et alors vous les faites quand, par exemple ? Le soir en rentrant du travail ?
Y : Les devoirs, moi je les fais directement le mardi soir, comme ça j’essaie de m’avancer et après, j’essaie le vendredi, si jamais j’ai pas fini des choses, le vendredi. Mais sinon, j’essaie de les faire le plus rapidement possible. Comme ça, au moins …
A : C’est fait.
Y: Oui.
A : Oui oui. Et justement, parce que quand vous sortez du travail… Vous finissez à quelle heure, par exemple, le soir, dans votre entreprise ?
Y : Je finis à 17h le mercredi et le jeudi et le vendredi, 16h30.
A : Et vous n’avez pas envie, quand vous sortez du travail, de vous mettre à (9) vos devoirs en fait.
Y : Oui, c’est ça.
A : Vous coupez vraiment.
Y : Du coup, je préfère faire tout le mardi, comme ça, en même temps, c’est plus frais, parce qu’après, par rapport à ce qu’on a eu.
A : Donc il y a vraiment en quelque sorte deux mondes : vous avez le monde des études, et le monde du travail, et vous cloisonnez (10) en fait.
Y : C’est ça, c’est ça.
A : Et ça vous convient bien ?
Y : Oui, ça passe plus vite, c’est …
A : Oui. Il y a pas un autre avantage, quand même ?
Y : Bah après, je suis rémunérée (11) aussi.
A : Ah, quand même !
Y : Du coup, ouais.
R : Quel poste tu tiens (12) précisément en entreprise ?
Y : Je suis assistante des Ressources Humaines, c’est-à-dire que je fais les contrats, je vois les entretiens (13), je fais des attestations (14), je m’occupe un peu de tout.
A : Donc les Ressources Humaines. Vous aimez bien ?
Y : Oui, oui oui.
A : Donc après, vous aimeriez continuer dans ce domaine-là ?
Y : C’est ça, j’aimerais bien après faire des RH.
A : Et au niveau rémunération, donc… Avant, vous aviez travaillé, déjà ?
Y : Oui, j’avais déjà travaillé.
A : Oui, et là, c’est tous les mois.
Y : Oui.
A : Alors, qu’est-ce que ça change ? Qu’est-ce que vous vous offrez ? Qu’est-ce que vous vous payez ?
Y : Pour l’instant, j’ai rien encore… j’ai pas dépensé encore. Je préfère faire… économiser et après m’acheter… pour la voiture.
A : Ah oui ! Vous avez le permis ?
Y : Non, pas encore.
A : Donc il faut payer le permis aussi !
Y : Oui, c’est ça.
A : Ça coûte cher.
Y : C’est ça. Eh oui !
A : Combien vous êtes en fait ? Les collègues proches, disons, vous êtes dans une équipe de… ?
Y : Bah je travaille avec une personne, une femme, et sinon, je m’entends vraiment bien (15) avec… enfin on est quatre, voilà.
A : Je sais qu’il y a des étudiants qui disent : ça change complètement parce qu’on n’est plus avec des gens de notre âge.
Y : C’est vrai, c’est vrai.
A : Et vous aimez ou pas ?
Y : Oui oui, moi j’aime bien.
A : Parce qu’il y en a qui disent : c’est moins marrant (16)
Y : Non, non, pas du tout.
A : Parce que bon, c’est des gens qui ont une famille, des enfants, donc on n’a pas les mêmes sujets de conversation.
Y : Non, non, pas du tout. Moi, je trouve que c’est bien de changer aussi d’environnement.
A : Qu’est-ce que vous en pensez, Meriem ?
M : Bah moi, je suis d’accord avec elle, parce que moi, j’avais un job étudiant, avant septembre. Mais j’ai arrêté. Et oui, c’est bien genre (17) d’avoir, bah, des personnes avec différents parcours, du coup, ça nous inspire un peu et …
A : Oui oui, on n’est plus un petit étudiant, toujours dans le même univers, toujours dans le même milieu.
M : Oui, ça change beaucoup. Le monde de l’entreprise, ça n’a rien à voir (19) avec le monde scolaire, parce que c’est plus …
Y : Adulte !
M : Oui, c’est ça, plus adulte.
A : Bon, bah c’est une belle conclusion ! Merci à vous.

Des explications :
1. être à part : être en dehors d’un groupe, être différent dans ce groupe
2. trouver son alternance : cela signifie trouver une entreprise qui accepte de prendre un étudiant en alternance.
3. À la suite de… : juste après
4. faire ses preuves : montrer de quoi on est capable en atteignant des objectifs, en acomplissant les missions proposées, etc.
5. Il manquait des effectifs = il manquait du personnel, des employés. Les effectifs étaient insuffisants. On dit qu’on est en sous-effectif.
6. Pareil : c’est la même chose
7. Oui, je trouve = oui, c’est ce que je pense.
8. On n’a plus d’amphis = on n’a plus de cours d’amphi, en amphi. Les cours d’amphis regroupent tous les étudiants d’une même année, dans un amphi, par opposition aux TD (travaux dirigés) qui ont lieu en groupe de 30 étudiants environ.
9. Se mettre à quelque chose : commencer à faire quelque chose
10. cloisonner : séparer
11. rémunérer quelqu’un : payer quelqu’un pour son travail.
12. Tu tiens : On dit plutôt : occuper un poste
13. un entretien = un entretien d’embauche, pour recruter le personnel
14. une attestation : un document officiel qui certifie quelque chose
15. bien s’entendre avec quelqu’un : avoir de bonnes relations avec quelqu’un
16. marrant : amusant, drôle (familier)
17. genre : ce mot se glisse un peu partout dans les conversations, mais ne signifie pas grand-chose ! C’est un tic de langage. (très familier)
18. ça n’a rien à voir avec… : c’est totalement différent de…

Pour juste écouter cette conversation:
En alternance – France Bienvenue

Comment trouver une entreprise d’accueil ?
Pas toujours facile. Il faut convaincre les entreprises. Et il y a de la concurrence car beaucoup d’étudiants sont tentés par cette voie. Voici des conseils en cliquant ici.

Une chose est sûre, c’est que l’alternance est de plus en plus appréciée, comme l’explique cet article.

A la semaine prochaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s