Un stage au Canada

Aujourd’hui nous retrouvons Alexane qui parlait avec Rizlane, il y a quelque temps, de son futur stage au Canada ! Pourquoi avait-elle décidé de choisir ce pays et de partir aussi loin ? C’était un beau projet. C’était avant la propagation de cette épidémie qui nous touche tous à travers le monde. On espère que ce n’est que partie remise.
Merci à Lorenzo et Elias qui ont contribué à notre montage en nous transmettant des photos qu’ils ont prises l’année dernière lors de leur propre stage au Canada !

Transcription
A : Alexane / R : Rizlane

R : Cette année, on a à réaliser (1) un stage de deuxième année. Dans quel secteur as-tu décidé de le faire ?
A : J’ai décidé de le faire dans le secteur des Ressources Humaines.
R : Pour quelle raison ?
A : Parce que c’est un domaine qui me plaît et je pense m’orienter vers ça l’année prochaine, comme études.
R : La première année, tu avais déjà fait un stage dans les Ressources Humaines ? Est-ce que ça t’avait plu et du coup, c’est pour cette raison que tu as envie de refaire ?
A : Ouais, aussi, ouais.
R : Ok.
A : Et je me suis dit : pourquoi pas découvrir d’autres choses?(2)
R : Du coup tu l’as déjà trouvé ?
A : Oui. Je pars au Canada.
R : Ah ouais ! Et pour quelle raison, le Canada ?
A : Bah parce que c’était un partenaire de l’IUT d’abord, on a eu cette occasion-là. Et puis le Canada, c’est un pays quand même qui m’a toujours attirée, j’avais envie de le découvrir.
R : Ouais.
A : Et je me suis dis, bah pourquoi pas un stage, c’est le meilleur moyen de découvrir un pays.
R : Mais c’est un peu loin quand même, le Canada, pendant deux mois !
A : Ouais, c’est sûr. Mais après, je me dis, bon, j’aurai peut être pas d’autres occasions comme ça, quoi.
R : Ouais, et ça te fait pas peur un peu de quitter tes amis, ta famille ?
A : Si, si, ça fait très peur, surtout que c’est un peu compliqué avec les démarches (3), le visa. Mais bon, après, je me dis quand même que ça va être un belle expérience.
R : Au final, ouais, c’est une façon de… être plus autonome, être plus indépendant et d’apprendre de nouvelles choses.
A : Ouais, ouais, c’est ça.
R : Une fois sur place, comment ça se passe ?
A : Donc on arrive le jeudi. Moi, je commence le stage le lundi. Donc la première nuit, on va dormir à une maison d’hôtes.
R : Auberge.
A : Ouais, voilà, une auberge de jeunesse, voilà, et le lendemain, on va aller à la sécurité sociale pour faire tout ce qui est papiers (4) pour être protégé et le vendredi soir, on dort chez la famille d’accueil qui nous héberge (5) donc pour les deux mois.
R : Pendant les deux mois, vous êtes hébergés dans une famille d’accueil ?
A : Ouais, c’est ça.
R : Qui prend en fait… Est-ce que vous êtes nourris (6) par la famille ou c’est à vous de faire vos courses ? Comment ça se passe ?
A : Bah en fait, ça dépend. C’est soit on choisit une formule (7)…
R : Avec repas.
A : Voilà, où on paye et donc on a les repas faits par la famille, ou alors, on se débrouille (8) seuls, on fait nos courses.
R : Ok. En plus du stage, c’est une façon pour toi de découvrir le pays. Est-ce que tu as déjà prévu certaines activités là-bas ?
A : Je sais pas. Avec le CEGEP – donc c’est l’organisme qui s’occupe de ça – ils nous proposent des activités de… d’un week-end, d’une semaine. Après, à voir (9) comment je travaille, quoi, ce que je vais faire.
R : En tout cas, bon courage !
A : Merci !

Des explications :
1. avoir à faire quelque chose : être obligé de faire quelque chose
2. Pourquoi pas découvrir… : Il manque un morceau de la négation, ne : Pourquoi ne pas découvrir…
3. les démarches : il s’agit des démarches administratives qu’il faut faire, les dossiers qu’il faut remplir, envoyer, etc.
4. faire les papiers : remplir les documents nécessaires, faire les démarches administratives, par exemple pour être autorisé à rester au Canada pendant deux mois comme stagiaire.
5. héberger quelqu’un : accueillir quelqu’un chez soi pour une période donnée. Le nom de la même famille de mots est : hébergement. Par exemple : Je pars en stage. Il faut que je trouve un hébergement.
6. nourrir = ici, fournir les repas. Par exemple, on dit qu’on est nourri (et) logé si on dipose d’une chambre avec les repas compris chez quelqu’un.
7. Une formule : une organisation où tout est prévu. On parle par exemple de formule tout compris, ce qui signifie qu’on n’a rien à payer en plus du prix demandé.
8. Se débrouiller seul : être autonome pour faire quelque chose, sans l’aide de personne
9. A voir comment je travaille = il faut d’abord voir quand je travaille, quand je suis libre.

Bientôt en stage au Canada – France Bienvenue

Evidemment, comme vous le savez, les voyages sont devenus impossibles.
Alors, rendez-vous dès demain : Alexane fera le point sur les stages à l’étranger et sur sa situation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s