Plus de stage au Canada !

Un virus qui voyage trop vite. Et voilà tous les voyages interrompus. Pas de chance pour Alexane cette année. Il s’en est fallu de peu qu’elle puisse faire son stage de fin de DUT au Canada ! C’est ce qu’elle raconte, au téléphone, à Rizlane.

Transcription
A : Alexane / R : Rizlane

A : Salut ! (1)
R : Salut, ça va ?
A : Ça va. Et toi ?
R : Ça va. En fait, la dernière fois, on avait fait un audio (2) par rapport à ton stage au Canada.
A : Oui.
R : Et du coup, en ce moment, il y a un peu le confinement avec le coronavirus etc, et je voulais savoir bah du coup, comment ça allait se passer, ton stage.
A : Bah bon, déjà (3), c’est annulé, avec bah le coronavirus, je peux plus partir, et puis voilà. Je vais essayer d’en chercher un autre, mais bon, c’est un peu compliqué, quoi.
R : Bah ouais, tu m’étonnes(4) ! Et du coup, enfin, tu avais déjà pris tes billets (5) et tout, ou pas encore ?
A : Non, j’avais pas pris mes billets. Enfin, c’est un peu bizarre, mais non, je les avais toujours pas pris. Mais après (6), j’avais fait des démarches, pour le visa et tout ça, quoi. Donc bon, c’est un peu… c’est un peu dommage (7) parce que en plus, je l’avais eu (8), donc…
R : Bah ouais,c’est sûr.
A : Voilà.
R : Et du coup, est-ce que enfin… là, tu es en train de rechercher un stage ou… ? Ou comment ça se passe pour tes études ? Est-ce que ça va pas te pénaliser  (9)?
A : Bah non, ça va pas me pénaliser, sauf que on a reçu un mail de… il y a pas longtemps et au final, enfin… on doit faire un mémoire (10) dans tous les cas, soit pour, si on est en stage, on doit en faire un dessus et si on n’est pas en stage, bah on fait un mémoire sur nos études, donc voilà. Ça va pas pénaliser mais c’est dommage pour moi, quoi.
R : Ouais, c’est dommage. Et est-ce que du coup, bah est-ce que tu comptes (11) repartir au Canada de toi-même (12) après tout ça ou tu préfèrerais une autre destination ?
A²: Non, non, je pense que je vais quand même essayer de partir. Après, je sais pas quand, parce que c’est vraiment un pays qui… enfin que j’ai envie de visiter depuis longtemps.
R : Oui.
A : Et puis bon, bah tant pis, même si c’est pas dans le cadre des études, ça sera toujours bien, quoi, et après…
R : Oui, c’est toujours bien, avec tes amis ou quoi, c’est…
A : Oui, voilà. Ouais voilà. Donc non, je pense repartir. Après, je sais pas quand mais on verra.
R : Oui. Bon en tout cas, c’est vraiment dommage.
A : Ouais.
R : Ouais, c’est un peu dommage.
A : Ouais, c’est vrai. Je suis un peu dégoûtée, mais bon, voilà quoi.
R : Bon en tout cas, merci d’avoir… Bon bah du coup, on savait pas trop pour toi comment ça allait se passer et là, on a un retour.
A : Oui, c’est sûr, ouais.
R : Bon bah, bon courage pour la suite ! (13)
A : Bon ben, ouais. merci.
R : Au revoir !
A : Au revoir !

Des explications
1. Salut ! : façon familière de se dire bonjour ( ou au revoir, à la fin d’une conversation)
2. un audio : un enregistrement
3. déjà : ici = premièrement
4. Tu m’étonnes !: paradoxalement, c’est ce qu’on dit pour exprimer l’idée que ce n’est pas étonnant du tout. C’est comme si on disait : Evidemment !
5. Tes billets : les billets d’avion
6. mais après = cependant, malgré tout
7. c’est dommage : cette expression sert à exprimer ses regrets
8. je l’avais eu : Alexane avait obtenu son visa, sa demande avait été acceptée
9. pénaliser quelqu’un : défavoriser quelqu’un
10. un mémoire : un dossier, un rapport écrit sur un sujet donné
11. compter faire quelque chose : envisager sérieusement de faire quelque chose / avoir vraiment l’intention de faire quelque chose. On dit souvent : Je compte bien ! , comme dans l’exemple suivant :
– Tu veux visiter Paris un de ces jours ?
– Oui, je compte bien !

12. De toi-même = par toi-même, c’est-à-dire sans passer par l’université dans le cadre d’un stage
13. Bon courage pour la suite : ce sont des mots d’encouragement qu’on emploie souvent quand on termine une conversation où quelqu’un a expliqué qu’il avait quelque chose de pas facile à faire, un examen à passer, etc.

Pour simplement écouter:
Plus de stage au Canada

Et vous, racontez-nous :
– Quels projets avez-vous dû annuler ou décaler à cause de la crise sanitaire ?
– Avez-vous dû rentrer de l’étranger plus tôt que prévu à cause de la fermeture des frontière?

Merci encore à Elias et Lorenzo pour leurs photos qui donnent encore plus envie d’aller là-bas un de ces jours, comme ils ont eu la chance de le faire il y a tout juste un an.

2 réflexions sur “Plus de stage au Canada !

  1. Marie Lunie Jules dit :

    ça à décalé le projet d’aller en cours et le corona virus me dérange économiquement car on dépense beaucoup surtout quand on parle du confinement merci je suis en haïti

    J'aime

    • Anne (de France Bienvenue) dit :

      Bonjour en Haïti!
      J’espère que les cours vont reprendre bientôt pour vous et que la vie va redevenir plus facile. En France, tout le monde attend que les écoles et les universités puissent rouvrir, même si on se demande comment ça va se passer pour éviter de nouvelles contaminations. Et ici, le prix de certains produits a augmenté (par exemple les fruits et légumes frais dans certains magasins)
      Merci pour ces nouvelles de votre pays. A bientôt,
      Anne

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s