Après le confinement avec Chloé (2)

Voici la suite de la conversation avec Chloé : elle nous parle de la façon dont elle vit la liberté retrouvée avec le déconfinement. Nous attendions tous ce moment avec impatience. Mais dans le fond, ce n’est pas si simple que ça ! Ces quelques semaines confinées ont laissé des traces. Et comme le virus est toujours là, il n’est pas encore question de définitivement tourner la page.

Chloé Le déconfinement 2- France Bienvenue

Transcription
C : Chloé / A : Anne

A : Bon, et alors, justement, côté (1) déconfinement, comment… comment vous vivez la chose ? Vous êtes contente ?
: Bah quand c’était le confinement, assez dur, parce que en fait, on a pris l’habitude de rester renfermé, l’habitude de rester à la maison et tout. Moi quand j’ai dû ressortir, ça m’a fait très bizarre. J’avais l’impression que dès que j’allais dans un endroit, j’avais pas le droit en fait. Je partais, je faisais encore les attestations (2), enfin…
A : Oui, c’est ça.
Lire la suite

Après le confinement avec Chloé (1)

Nous sortons doucement du confinement et ça fait du bien ! Mais les cours à l’université n’ont pas repris, ordre du gouvernement, contrairement aux écoles, collèges et lycées. Voici donc la première partie d’une conversation avec Chloé que vous connaissez puisqu’elle était la première à livrer ses impressions au tout début du confinement. Retour sur ces semaines où les études ont continué à distance et petit bilan de ce que ça a changé selon Chloé.

Transcription
C : Chloé / A : Anne

A : Bonjour Chloé.
C : Bonjour.
A : Ça fait longtemps, hein, qu’on ne s’est pas parlé, et puis là, je vous vois finalement, en visio (1) toujours (2). Mais… Oui, quand il y avait les cours, je pouvais pas voir tout le monde. Puis la plupart des étudiants ne mettaient pas leur caméra parce que…
C : Ça beuguait (3), avec les caméras. C’était un peu galère.(4)
A : Voilà, c’est ça. Donc là, ça redevient presque normal !
C : Ouais !
Lire la suite

On reste à la maison – Amandine

La vue de chez Amandine – Marseille

Une nouvelle phase de cette période de lutte contre le coronavirus commence demain en France, avec un certain assouplissement du confinement. Mais pour les étudiants comme Amandine, cela ne signifie pas encore le retour à l’université, ni aux installations sportives. Elle nous explique aujourd’hui comment elle vit l’impossibilité d’aller en cours et à la salle de sport. Les nouvelles technologies et les balcons, ça a du bon !

On reste à la maison avec Amandine – France Bienvenue

Transcription
Am : Amandine / A : Anne

A : Bonjour Amandine.
Am : Bonjour.
A : Alors, comment allez-vous ?
Am : Eh bah ça va, très bien. Ça devient un peu une routine, moi je trouve (1).
A : Oui ? Vous avez trouvé ça…
Am : Bon, ça reste un petit peu différent, on va dire.
A : Oui. D’accord. Alors qu’est-ce qui a changé pour vous, à part le fait de ne pas pouvoir sortir ?
Lire la suite