On reste à la maison – Carla

Chez Carla

Aujourd’hui, on a rendez-vous au téléphone avec Carla, étudiante de première année à l’IUT. Elle prend son mal en patience comme nous tous et s’occupe le mieux possible dans l’appartement familial. Parmi ses occupations, vous allez voir, il y en a une très importante pour aider sa maman ! On vous laisse découvrir cette activité très prenante.
Séparés les uns des autres, mais ensemble malgré tout. Déjà quatre semaines !

On reste à la maison, avec Carla – France Bienvenue

Transcription
C : Carla / A: Anne

A : Bonjour Carla.
C : Bonjour.
A : Alors, comment vous allez ?
C : Bah, ça va, ça va. Ça peut mieux aller (1), mais ça va.
A : Oui ? C’est un peu difficile, comme période ?
C : Ouais, un peu, là, quand même, ça commence à faire un peu long.
A : Oui, et puis surtout que là, on vient de nous annoncer quinze jours de plus, minimum. Donc comment vous avez pris cette nouvelle de la suite ? Ça vous a miné le moral, ou… comment ?
C : Pas miné le moral, mais je me dis : C’est quand la fin, quoi ? Là, ça commence à être assez long.
A : Eh oui, on est dans l’incertitude. On sait pas du tout combien de temps ça va durer.
C : C’est ça. Voilà, toujours l’incertitude, et surtout quand on regarde les informations. Moi personnellement…
A : Vous regardez beaucoup ?
C : Là, j’ai commencé à arrêter. Je regarde que le soir alors qu’avant, c’était le matin, quand je me levais, avec ma mère. Ou alors même l’après-midi et tout. Maintenant, ça y est, je regarde que le soir, que les infos de 20 heures (2). Quand on voit le nombre de cas, le nombre de morts. Là, on voit que maintenant, c’est une adolescente, la petite fille, la jeune fille autour de seize ans. C’est vrai que c’est assez compliqué, très anxiogène (3). Après, on n’est pas bien (4). En plus, sur les images, ils montrent vraiment des images…
A : Oui, on se dit : On est dans un autre monde.
C : Voilà, c’est ça.
A : C’est de la science fiction… presque.
C : C’est ça.
A : Sauf que c’est vrai et… Alors, vous êtes en famille donc.
C : Oui, moi, je vis qu’avec ma petite sœur qui a… qui a cinq mois et ma maman.
A : Ah, c’est un bébé !
C : Oui, c’est un petit bébé.
A : D’accord. Elle s’appelle comment ?
C : Louna.
A : Louna, d’accord. Bon, elle, elle se rend compte de rien.
C : Non, elle, non. Mais le confinement aussi à elle commence à lui peser (5).
A : Eh oui. Vous avez le droit de sortir quand même pour la promener un petit peu dans sa poussette ?
C : Bah, c’est ce qu’on fait parce qu’on a un petit chien. Donc du coup quand, le matin et l’après-midi, on la sort avec nous, pour qu’elle prenne aussi un peu l’air (6), en bas (7). Et après…
A : Mais c’est limité.
C : Ouais, voilà, c’est limité.
A : Et comme vous dites que… comme c’est un petit bébé, quoi, finalement, est-ce que vous n’avez pas eu des problèmes ? Parce que je voyais ça à la télé, là, les magasins dévalisés. Il y avait plus de couches, il y avait plus tout ça.
C : Enfin, on avait déjà fait le stock, donc le lait et les couches, ça, ça va. Mais exemple là, elle a grandi. Alors, les bodys ! (8)
A : Eh oui ! Tous les petits habits !
C : ça a été assez compliqué à trouver. Donc on a fait au moins trois « Intermarché » (9). Mais bon, au final, on a trouvé, mais c’est compliqué, quoi. Enfin le nombre, il est restreint.
A : C’est là qu’on s’aperçoit que tout est bouleversé, hein.
C : Ah oui, vraiment.
A : Et votre maman, elle travaille ?
C : Non, elle est en congé maternité. (10) Mais du coup, elle devait reprendre (11). Mais bon, là, toutes ses collègues par exemple, elles font du télétravail (12). Là, il y a plus personne dans son administration – pusiqu’elle travaille dans une administration – bah il y a que les cadres (13) mais sinon, elle, pour l’instant, du coup, elle a pas repris. Mais je pense que elle, par la suite, ça sera du télétravail aussi.
A : Oui, pendant quelque temps, sûrement. Et alors comment est-ce que vous vous occupez, vous, Carla ? Bon je suppose que vous vous occupez de votre petite sœur.
C : Oui, qui me prend beaucoup de temps, là ! Et sinon, bah, déjà, on a les cours.
A : Eh oui. Ça fait pas mal (14)quand même, hein, je pense.
C : Ouais, et franchement, on a eu des bons cours, enfin, ils essayent de bien gérer au mieux. Ça, c’est… c’est super ! Et ensuite, bah j’essaye de faire après les cours, bah je révise encore un peu. Et après, je m’occupe, je regarde des séries. Je fais plein de Facetime ! Alors là, Facetime, je l’ai jamais autant utilisé de ma vie !
A : Ah bon !
C : Ah ouais !
A : Et là, vous avez le droit, hein !
C : Ouais, ouais ! Parce que moi, je suis une personne assez sociable, qui aime beaucoup parler. Donc c’est vrai que, moi, là, le confinement, il est compliqué. Du coup, j’essaye de parler au maximum avec mes copines, un peu tout le monde, ma famille en Facetime.
A : Oui, oui, les journées passent quand même… assez vite quand même.
C : Oui, ça va.
A : ça va. Mais il faudrait pas que ça dure trop longtemps, quand même, hein !
C : Ouais. Parce que même là, faire les courses, c’est la sortie de mon année, quoi ! Avec ma mère, on dit : C’est qui qui va partir faire les courses ?
A : Oui, tout le monde se bat pour les faire.
C : Ouais, c’est ça ! Rien que de prendre ma voiture, conduire ! (15)
A : Bon bah écoutez Carla, je vous souhaite une bonne continuation et puis…
C : Je vous remercie. Vous aussi.
A : Bon bah on se reparlera de toute façon, hein. Voilà.
C : Oui, bien sûr.
A : Allez, à bientôt, Carla.
C : Au revoir.

Des explications :
1. ça peut mieux aller : normalement, on dit plutôt : ça pourrait aller mieux.
2. Les infos de 20h : il s’agit du journal de 20 heures sur les grandes chaînes de télévision. (= le JT = le journal télévisé)
3. anxiogène : qui crée de l’anxiété
4. on n’est pas bien : on ne se sent pas bien, on va mal.
5. Ça me pèse = ça devient difficile, j’ai de plus en plus de mal à supporter, ça devient un vrai poids.
6. Prendre l’air : sortir s’aérer, aller dehors .
7. En bas : Carla habite dans un immeuble, en étage. Donc elle sort en bas de son immeuble.
8. Un body : un petit sous-vêtement d’une pièce, très près du corps, pour les bébés.
9. Intermarché : c’est une chaîne de supermarchés en France. Carla et sa mère ont dû en faire trois = elles ont dû aller voir dans 3 magasins.
10. Être en congé (de) maternité : c’est le congé légal et payé, avant et après la naissance d’un enfant. Les Françaises ont droit en tout à 16 semaines minimum. (6 semaines minimum de congé prénatal et 10 semaines après l’accouchement)
11. Reprendre : retourner travailler après un congé, des vacances, etc.
12. le telétravail : le travail de chez soi, à distance. On dit : faire du télétravail / être en télétravail.
13. Un cadre : un responsable dans une entreprise.
14. Ça fait pas mal = ça représente beaucoup de travail. (familier)
15. Rien que de prendre ma voiture = Le simple fait de prendre sa voiture lui fait du bien!(familier), parce que ça lui manque.

A bientôt !

5 réflexions sur “On reste à la maison – Carla

  1. Jordan Mansfield dit :

    Merci beaucoup, Anne, pour votre travail et celui de votre équipe. C’est très intéressant d’écouter et de lire vos témoignages pendant cette période exceptionnelle.

    Je passe beaucoup de temps sur votre site – il y a tellement de choses à découvrir. Vous avez construit un ressource incroyable pour les étudiants étrangers et ceux qui veulent apprendre le français.

    Merci Anne, et merci à toute l’équipe de France Bienvenue. Prenez soin de vous.

    Jordan (Royaume-Uni)

    J'aime

    • Anne (de France Bienvenue) dit :

      Merci beaucoup Jordan. Quel plaisir d’avoir des retours comme ça de la part de ceux qui nous suivent !
      Il faut dire que l’équipe de cette année a vraiment pris les choses en main. Cela nous permet de publier une nouvelle conversation tous les vendredis depuis début octobre ! Et avec cette crise du coronavirus, il y a plein de gens qui ont des choses à raconter, même si nous ne pouvons pas les rencontrer directement. Cela nous permet aussi de garder un lien et de nous sentir utiles à notre manière.
      A bientôt
      Anne

      J'aime

      • Jordan Mansfield dit :

        Bonjour Anne

        Merci beaucoup pour votre réponse. C’est vrai: je suis tombé sur votre site en décembre 2019, et après avoir lu beaucoup de vos enregistrements de 2009 à 2020, il semble que l’équipe de cette année soit certainement parmi les meilleures. Ils font honneur à votre projet.

        A mon avis, votre site est tout simplement la meilleure façon d’apprendre le Français aux niveaux intermédiaire et avancé. Il n’y a rien de mieux que d’avoir de vraies conversations avec une transcription parfaite, et tous vos conseils sont vraiment utiles (ici, et sur votre autre site aussi).

        J’espère que le printemps est agréable à Marseille, malgré le confinement ! C’est très beau ici en ce moment (les collines à la frontière entre l’Angleterre et le Pays de Galles).

        Merci beaucoup
        Jordan

        J'aime

    • Alexane dit :

      Bonjour Jordan,

      Merci pour ce commentaire qui nous fait chaud au coeur !
      C’est une période compliquée mais nous essayons de faire notre possible pour avoir de nouvelles conversations et c’est très encourageant d’avoir vos retours. Merci beaucoup !

      Prenez soin de vous.
      Alexane de France Bienvenue.

      J'aime

      • Jordan Mansfield dit :

        Bonjour Alexane

        Merci beaucoup pour votre message. J’apprécie beaucoup le travail qu’il faut faire pour enregistrer les conversations, les transcrire, ajouter vos conseils, etc. C’est beaucoup de travail détaillé, et vous le faites parfaitement !

        Bonne continuation, et prenez soin de vous aussi.

        Jordan

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s