Déménager : pas si simple (fin)

Je vous avais laissés au milieu de notre trajet entre Marseille et l’Aveyron, avec un camion de location plein à craquer et qui risquait de tomber en panne. Voici donc maintenant le récit de la fin de notre déménagement. Déménager, je ne ferais pas ça tous les jours !

Transcription

On a réussi à arriver jusqu’à… jusque chez nous. Le but, c’était d’arriver ici pour le matin, pour être prêts à 7 heures le matin, parce que comme la maison où nous habitons continue à être rénovée, il y avait la grue des maçons. Et avec cette grue, c’était tout à fait possible de sortir le piano du camion et de le… de l’amener dans la maison, parce que ici, c’est beaucoup moins pratique qu’à Marseille, on peut pas faire rouler le piano : c’est de la terre, de l’herbe, du gravier, voilà. Donc c’était impossible. Et puis nous n’avions pas autant de bras (1) qu’à Marseille, donc il fallait trouver une autre solution (2). La solution, c’était la grue dont se servent… se servaient les maçons pour notre chantier (3), pour transporter les sacs de ciment, enfin tout ce que vous pouvez imaginer.

Lire la suite

Déménager : pas si simple !

Je fais aujourd’hui comme parfois mes étudiants dans des billets précédents : il ne s’agit pas d’une conversation car pour tout vous dire, je n’ai pas eu le temps de mettre en forme comme je le voulais ce que j’ai enregistré avec la personne (très bavarde !) que j’ai interrogée cette semaine. Cette fois-ci, c’est donc une sorte de petit récit personnel. J’espère que ça vous intéressera aussi !

A vendre !

Transcription

Je vais aujourd’hui enregistrer moi-même quelque chose qui nous est arrivé ces derniers temps (1). C’est lié au fait que j’ai pris ma retraite – nous sommes tous les deux à la retraite – et nous avons décidé de quitter Marseille pour venir habiter dans le sud-ouest. Il y a des gens qui ont dit : Oui, mais si vous partez à la retraite (2), ça risque (3) d’être difficile pour vous de vous refaire un réseau d’amis, etc. Mais en fait, c’est une région qu’on connaît bien parce que mon mari est de cette région, il est originaire de cette région. Moi, je suis parisienne, hein, donc c’est pas du tout mon coin (4) mais c’est un endroit où on vient depuis, évidemment, toujours, en vacances, et voilà.

Lire la suite