On reste à la maison – Amandine

La vue de chez Amandine – Marseille

Une nouvelle phase de cette période de lutte contre le coronavirus commence demain en France, avec un certain assouplissement du confinement. Mais pour les étudiants comme Amandine, cela ne signifie pas encore le retour à l’université, ni aux installations sportives. Elle nous explique aujourd’hui comment elle vit l’impossibilité d’aller en cours et à la salle de sport. Les nouvelles technologies et les balcons, ça a du bon !

On reste à la maison avec Amandine – France Bienvenue

Transcription
Am : Amandine / A : Anne

A : Bonjour Amandine.
Am : Bonjour.
A : Alors, comment allez-vous ?
Am : Eh bah ça va, très bien. Ça devient un peu une routine, moi je trouve (1).
A : Oui ? Vous avez trouvé ça…
Am : Bon, ça reste un petit peu différent, on va dire.
A : Oui. D’accord. Alors qu’est-ce qui a changé pour vous, à part le fait de ne pas pouvoir sortir ?
Lire la suite

Besoin de détente !

Lydia nous parle de sa passion pour la musculation. Il s’agit bien d’une passion puisqu’elle se rend à la salle de sport quasiment tous les jours de la semaine, pour se détendre après une journée de cours ou une journée compliquée. Elle ne pourrait pas s’en passer !

Transcription
L : Lydia
A : Aline

A : Oh Lydia, tu m’as l’air (1) fatiguée !
L : Eh oui, je reviens de la salle, je suis KO (2), là !
A : Ah ouais ? Comment ça ? (3) A la salle de sport ?
L : Bah oui, ça fait longtemps que j’y suis.
A : Ah ouais ? Ah, je savais pas. Mais tu y vas souvent ?
L : Oui, à peu près… bah en fait, toute la semaine, enfin, cinq fois par semaine.
A : Ah ouais ! Gros entraînement, quoi !
L : Oui, quand même.
Lire la suite

Danse ou muscu ?

Douceur, vitesse, féminité… Au départ très lente, elle s’enflamme au rythme des tambours…
Vous l’avez deviné, nous allons aujourd’hui vous parler de la danse orientale, une des passions de Laetitia. Ecoutez bien, elle vous raconte tout !

Nous vous souhaitons une très bonne année !

Transcription:
M: Mélodie / L: Laetitia / N: Nely / A: Anne / Ad : Adèle / Al : Alexia

M : Alors Laetitia, qu’est-ce que tu fais le weekend ?
L : Alors, cette année… Depuis l’année dernière, je fais de la musculation et en fait, je me suis mise à ce sport parce que j’ai arrêté la danse orientale.
N : Pourquoi tu as arrêté la danse orientale ?
L : Bah quand j’ai déménagé à Marseille, j’ai pas trouvé un endroit où en faire, tout ça (1), c’était compliqué. Du coup, j’ai arrêté. J’avais mes habitudes à Istres (2), mes copines, ma prof et donc j’avais arrêté.
N : Moi, j’ai une copine (3) qui fait de la danse orientale, juste là, aux Cinq Avenues (4).
L : Ah oui ?
N : Je te jure !
Lire la suite